• Menu
  • Menu

Jours 197-199: Ceux qui achèvent leur périple australien (partie 1)

Sydney, Australie.

Jour 197: vendredi 17 mai 2019

‘Ladies and gentlemen, welcome to Sydney Airport. Local time is 6.55 pm and the temperature is 24 degrees celsius.’ L’annonce faite par le capitaine de l’avion nous indique que nous venons d’atterrir à Sydney. En ce moment-même, nous avons un sentiment partagé ; autant nous sommes heureux de passer quelques jours dans cette ville, autant nous savons que ce sont les derniers en Australie…

A la sortie de l’aéroport, nous pouvons sentir la température encore agréable à cette heure-ci. Il est passé 19h lorsqu’on se dirige vers le terminal principal pour prendre le train qui nous mènera directement à la station près de notre auberge. Tout est bien indiqué, les panneaux géants dans l’aéroport laissent peu de place à la confusion, même ceux qui ne parlent pas anglais sauraient comment se rendre au centre-ville.

Notre auberge se situe près de Hyde Park, à 5 minutes à pied de l’arrêt de train. Il fait nuit et la ville grouille de bruits, de gens et de trafic. A notre arrivée à l’auberge, la réceptionniste nous amène à notre dortoir que nous partagerons avec un couple de jeunes allemands. La chambre est petite, et en plus de ça nos colocs se sont bien étalés avec leurs sacs…

Cela ne nous empêche pas de laisser nos affaires dans la chambre pour ressortir tout de suite après. Nous avons faim et partons à la recherche d’un resto qui ferait l’affaire. Voilà qu’en se baladant un peu dans les alentours, on tombe sur le quartier chinois de Chinatown ! En plus des restaurants asiatiques déjà nombreux dans cette partie de la ville, chaque vendredi soir se tient une sorte de festival gastronomique… chinois. Et là on se croirait vraiment en Chine : pour y être déjà allé, je peux vous dire que ça y ressemblait ! Tous les panneaux sont écrits en chinois, les odeurs de nourriture et de friture nous montent au nez, les vendeurs ambulants sont présents avec leurs gadgets en plastique, sans compter les gens en train de se prendre en selfie devant un stand… Ce qui change clairement de la Chine, ce sont les prix ! Ici un simple potage de nouilles est aussi cher qu’une soupe en Suisse. 😉

Il y a tellement de choix que nous avons fait 4 fois le tour du quartier pour trouver un endroit sympa. Notre choix s’est finalement porté sur un resto thaï 🙂

Une petite douche avant de se mettre au lit et se reposer. Le décalage horaire avec Perth est de deux heures en moins, mais nous sommes quand même fatigués par cette journée de trajet…

Jour 198: samedi 18 mai 2019

Après avoir dormi un mois dans un lit de campervan, cette première nuit dans un vrai lit s’est révélée être excellente, même dans un dortoir exigu de quatre places. Nous nous réveillons aux sons des ambulances, des klaxons et des discussions dans la rue… Le calme de l’ouest australien nous paraît bien loin : ici à Sydney, nous sommes dans l’une des plus grandes villes du monde !

La première chose à faire de la journée n’est pas de courir voir l’opéra, mais de régler un petit souci au niveau de nos vols. En allumant nos téléphones ce matin, nous avons été informés que notre vol en Indonésie dans 4 jours avait été annulé et que l’horaire proposé nous faisait arriver tard à Yogyakarta. L’idée étant de passer le plus de temps possible avec les parents de Camille en Indonésie, nous nous devons de modifier le vol. La connexion internet dans l’auberge n’est pas bonne et nous devons nous y prendre à plusieurs reprises pour contacter un agent de voyage… Heureusement, nous arrivons à confirmer un nouveau vol qui nous convient mieux que celui proposé ! 🙂

Il est plus de 11h lorsqu’on quitte l’auberge pour nous rendre au marché de Paddington. Chaque samedi, un marché artisanal est présent dans ce quartier-là. On en profite pour dîner et flâner entre les stands. On y trouve beaucoup (trop) de bibelots et autres décos, des habits et des peintures, et bien entendu de la nourriture…

Comme nous avions pris beaucoup de plaisir lors des précédents free walking tour dans d’autres villes, nous souhaitons en faire un ici à Sydney. Rendez-vous à 14h30 au Town Hall, place très connue dans le centre ! Nous devons être une petite cinquantaine de participants à ce tour animé par Jake, armé de son micro et haut-parleur. La visite se déroule dans une super ambiance, Jake ayant fait des études de théâtre, il nous fait l’honneur de nous montrer ses talents artistiques et humoristiques : on en apprend plein de choses sur l’histoire de la ville ! Saviez-vous par exemple que la ville de Canberra est devenue la capitale du pays car la rivalité entre Sydney et Melbourne était telle que c’était impossible de les départager ? Nous en apprenons aussi beaucoup sur l’héritage aborigène que les Européens ont exploité par le passé… Camille avait vaguement déjà abordé le sujet dans un article précédent.

Le tour se termine avec la vue sur le Harbour Bridge et l’Opéra, les deux symboles de cette ville, aux couleurs du coucher du soleil. Magnifique !

Au retour à notre auberge, on s’arrête acheter quelque chose pour le souper. Sydney étant connue pour être la ville la plus chère d’Australie, nous ne pouvons pas nous permettre de manger tous les soirs à l’extérieur…

Jake nous a parlé de feux d’artifices gratuits qui sont tirés tous les samedi soirs à Darling Harbour (sympa comme “petite” animation hebdomadaire). Nous ne voulons pas rater ça ! Ils n’étaient pas exceptionnels et n’ont duré qu’une quinzaine de minutes, mais nous sommes contents de les avoir vus !

Une envie d’aller au cinéma nous prend, mais au vu des tarifs aussi élevés qu’en Suisse, nous optons plutôt pour avancer notre blog et visionner des vidéos sur YouTube avec le wifi pourri de l’auberge… Backpacker jusqu’au bout 🙂

Jour 199: dimanche 19 mai 2019

Nous n’avons pas entendu nos colocs de dortoir rentrer au milieu de la nuit, tellement nous étions épuisés par notre longue balade d’hier.

Tous les dimanches, notre auberge propose des ‘hangover pancakes’, c’est-à-dire des pancakes de lendemain de cuite ! 🙂 Même si nous n’avons pas fait la night, nous nous servons quelques pancakes. Ce sera notre seul petit-déjeuner et il faudra tenir jusqu’à 11h, car nous avons prévu un brunch avec Stéphane et Marion.

Stéphane est un pote que j’ai connu lors des études il y a quelques années. Il a émigré en Australie il y a bientôt 4 ans et y a rencontré Marion, de nationalité française, qui effectuait un tour du monde en solo. Sachant qu’il habitait à Sydney, je l’avais contacté à notre arrivée en Australie pour que l’on puisse se retrouver. Ils ont proposé un brunch, car cet après-midi ils sont déjà pris : ils vont déguster du gin au vegemite ! (Sont fous ces Australiens…)

Nous nous retrouvons tous au Cook & Archies, bistrot australien où l’on sent que le bien-manger a une place importante. On partage un brunch sain, des avocats, légumes et œufs, avec un bon latte maison… De vrais hipsters 🙂

Stéphane et Marion nous racontent leur expérience d’expatriés, les différences culturelles entre la Suisse/France et l’Australie, la qualité de vie exceptionnelle de ce pays et plein d’autres anecdotes vécues depuis leur arrivée. De notre côté, on leur explique notre parcours et quelques expériences de voyage… Un moment de partage très enrichissant de part et d’autre, super intéressant d’avoir un point de vue objectif sur ce qu’est réellement la vie sur place ! Ce décalage de mentalité est flagrant dans une immense ville telle que Sydney ; là où à Genève on sentirait le stress, ici on le sent effectivement moins. La Suisse et la course aux diplômes et/ou rentabilité vs. l’Australie où les gens n’oublient pas de vivre avant tout ! Bien sûr tout n’est pas parfait ici non plus, mais le pays accorde une vraie importance au bien-être de ses habitants (ou du moins à la majorité) ; espérons que cela ne change pas de sitôt…

On quitte Stéphane et Marion aux environs de 13h30, puis on va se balader du côté des banlieues de Potts Point, Woolloomoolloo et passons par le jardin botanique. Une colline s’érige dans le parc et de là nous avons une vue dégagée de Harbour Bridge et de l’Opéra.

Notre balade nous mène justement jusqu’à l’Opéra : on peut le voir de près et ça en jette. D’ailleurs, plusieurs couples choisissent cet endroit pour faire un shooting post-mariage… C’est vrai après tout, qui peut se targuer d’avoir l’Opéra de Sydney sur ses faire-parts de mariage ? 😉

Nos pieds nous demandent une pause, on les a bien sollicités avec le nombre de kilomètres parcourus entre hier et aujourd’hui. Une bonne bière dans le quartier historique de The Rocks avant de repartir pour… un free walking tour de cette “vieille-ville” en soirée.

Le tour est très intéressant, moins théâtral que celui d’hier, mais nous en apprenons tout autant sur cette partie de la ville. C’est ici que sont arrivés les premiers prisonniers envoyés depuis le Royaume-Uni. Notre guide de ce soir nous raconte les histoires de meurtres étranges, de vols de trésors et la construction des premiers bâtiments… Elle nous mène à travers les petites ruelles dissimulées derrière les maisons, nous donne plein de conseils et notre exploration dure une bonne heure et demie. Absolument fascinant !

Avec tous ces kilomètres, nous n’avons rien avalé depuis le brunch. Stéphane et Marion nous ont conseillé Spice Alley pour goûter des spécialités… asiatiques. Comme c’est au nord du centre-ville, nous prenons le train pour nous y rendre. Il s’agit d’une ruelle où se trouvent une dizaine de petits restaurants asiatiques, et pas que chinois ou thaï ; l’endroit est agréable et discret en même temps. Le choix du plat s’avère compliqué par contre 🙂 Et dire que dans quelques jours, on ne mangera que ce genre de plats !

Notre journée se termine ainsi. De retour à l’auberge, on s’effondre dans nos lits avec un mal de pieds naissant et l’estomac rempli de nouilles…

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *