• Menu
  • Menu

Jours 15-17: Ceux qui partent en roadtrip dans les environs de Salta (Partie 2)

Cafayate, Argentine.

Jour 15: vendredi 16 novembre 2018

Je disais dans le dernier article que le nord de l’Argentine était envahi par les Français… 😉 On rencontre Céline et Margaux à la table du petit déjeuner de l’auberge Cafayate Backpackers. Très sympas, on décide de passer la journée ensemble, les 5 avec Antoine. Au programme : dégustation de vin ! La région très viticole s’y prête plus que bien : Cafayate est au milieu des vignes, et les bodegas s’alignent les unes à côté des autres !

On attend en discutant qu’il soit à peu près 11h (faut pas déconner quand même, on déguste le vin à une heure convenable ici, pas au saut du lit !), puis on s’entasse dans la voiture de Céline et Margaux, direction la bodega “Piatelli”, dans les hauteurs de Cafayate, avec une superbe vue sur les vignobles et la vallée…

 

Le bâtiment et environs sont splendides, ça fait ambiance californienne luxueuse !

A 13h, début de la visite ! On passe par les 3 étages des locaux de l’exploitation. Piatelli a 2 exploitations, à Mendoza et ici à Cafayate. C’est le seul vignoble de la région à utiliser la gravité dans le processus de fabrication : le vin est pressé au niveau supérieur du bâtiment, puis coule dans les cuves de l’étage intermédiaire pour la macération et fermentation, et enfin arrive dans les caves pour la mise en tonneaux et vieillissement. Le guide nous explique les étapes et les différences de traitements entre vins rouges et blancs, c’est très intéressant !

Vient ensuite la partie la plus sympa de la visite : la dégustation… 🙂 On s’attable devant des petits bouts de pain et huile d’olive : ce sera pour “enlever” le goût du vin entre chaque verre !

Voici la liste des vins goûtés :

  • Torrontes, de Cafayate (blanc)
  • Chardonnay, de Mendoza (blanc)
  • Malbec, de Mendoza (rosé)
  • Malbec, de Mendoza (rouge)
  • Malbec, de Cafayate (rouge)
  • Cabernet Sauvignon, de Mendoza (rouge)
  • Cabernet Sauvignon, de Cafayate (rouge)
  • Un assemblage de Malbec et Tannat, de Mendoza (rouge)

Très chouette cette dégustation ! Même un peu à court d’adjectifs pour qualifier les arômes (voire complètement à court, n’y connaissant pas grand chose au vin), on peut très bien apprécier les différences… Par exemple, le guide nous explique que le raisin et les procédés utilisés pour les deux Malbec rouges, qui sont très différents au goût et à l’odeur, sont exactement les mêmes : les seules différences entre ces vins sont donc dues à l’altitude, ensoleillement, etc, entre Mendoza (800m) et Cafayate (1800m) !

Un pirate inconnu, Margaux, Antoine, Céline, et moi… La fine équipe après le 8ème verre !

On se fait plaisir avec un bon repas au restaurant de l’exploitation viticole. Après la dégustation de vin, voici le plateau dégustation de viande… Mamamia !

 

Retour à Cafayate où l’on dit au revoir à Antoine, Céline et Margaux. Eux restent une nuit de plus à l’auberge Cafayate Backpackers, alors que nous avons réservé une chambre privée à Lo de Chichi, une autre auberge. On s’installe, puis on retourne sur la place boire un jus et un submarino (chocolat chaud)… Petites courses pour le souper et soirée tranquille à l’auberge sont au programme !

Jour 16: samedi 17 novembre 2018

Le temps est un peu couvert quand on se lève ce matin… On s’est réveillés en sursaut vers 5h du mat’ parce que des gens bourrés étaient rentrés dans l’auberge et tentaient d’ouvrir les portes des chambres… Super ! Finalement, on s’est rendormis après un gros “OOOH” poussé par Chris pour les calmer. 😉 Petit déj’, lavage de salade pour le pic-nic, et fermeture des sacs en vitesse, on reprend la route aujourd’hui !

Départ à 10h30 : on repart en arrière sur la route 68 en direction de Salta. On se réjouit de découvrir en plein jour les collines rouges entraperçues jeudi à la tombée de la nuit, en arrivant à Cafayate ! Et on n’est pas déçus : la route panoramique serpente entre des collines rocailleuses rouges, buissons verts et formations rocheuses ocres… On se passe le volant pour admirer le paysage chacun son tour, on a l’impression de conduire en plein far west !

A 13h, arrivée à El Carril, le petit village au sud de Salta où la route bifurque vers l’ouest direction Cachi, dans les montagnes. On pic-nique dans le petit parc de la place principale, et complète le pic-nic avec un dessert (et une véritable choppe de café pour moi) dans un resto à côté de la place.

C’est reparti sur la route panoramique 33, direction Cachi ! Le paysage change, mais est toujours aussi magnifique… Au vu du dessin de la route sur la carte, Chris décide de la renommer “l’intestin” : on monte en tournicotant jusqu’à un col à 3’450m… La majorité de la route pour y arriver est en fait une piste en terre/cailloux, j’ai l’impression d’être un pilote de rallye, à soulever des nuages de poussière dans les virages !

Après le col, le paysage change à nouveau ! On entre dans le parc national “Los Cardones” (une espèce de cactus). La route coupe en deux un désert de touffes d’herbes et d’énormes cactus… Avec les montagnes au loin et le bleu du ciel, les couleurs sont magnifiques !

Plusieurs arrêts photos plus loin, on arrive à Cachi vers 17h45… Ce soir, ce sera camping ! Faute de cuisine à disposition ou de bonbonne de gaz (pas encore achetée), on se fait une petite soirée resto… à l’heure quasi suisse, il est 19h quand on se met à table, du jamais vu depuis le début du voyage !

Retour au camping où on monte la tente en 2 temps 3 mouvements avant qu’il fasse nuit noire… On va vite être des pros ! 😉

 

 

Jour 17: dimanche 18 novembre 2018

Réveil aux environs de 9h… On a super bien dormi pour notre première nuit de camping du voyage ! Demontage de tente et direction la douche. On se rend au centre du village pour prendre un petit déjeuner (il est midi) sur une terrasse de la place, puis vu l’heure avancée, on reprend directement la route pour Salta.

Après 40 minutes de route, on se retrouve face à un véritable mur de brouillard. Impressionnant !

Chris assure toute la descente “intestin” dans une purée de pois à couper au couteau…

Ne vous inquiétez pas, le fromage ne nous manque pas : on a trouvé du gruyère AOP ! (…)

 

Lunch pic-nic dans le petit village de La Merced, puis retour dans la voiture pour le dernier bout de route jusqu’à Salta.

 

 

A l’entrée de la ville, on s’arrête pour faire le plein d’essence et passer au lavadero pour rendre la voiture toute propre. Et voilà que le monsieur qui nous nettoie la voiture constate que le pneu arrière droit est crevé ! Oups… On ne saura jamais laquelle des pistes caillouteuses ni quel conducteur est fautif, mais le problème est réglé en 10 minutes (et moins de 3 CHF…) par un garagiste du coin 🙂

Petit tour au marché artisanal de Salta, puis on rend la voiture à Luciano. Il est 19h, on s’installe au Rustiko (notre café favori) pour charger nos appareils et souper, en attendant notre bus de nuit pour San Pedro de Atacama… Départ à 1h du matin, le trajet durera 10h30 !

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *