• Menu
  • Menu

Jours 119-120: Ceux qui habitent dans un van… Taranaki

Volcan Taranaki, Nouvelle-Zélande.

Jour 119: jeudi 28 février 2019

Wouah quelle grasse mat’ ! Il est quasi 9h lorsqu’on se réveille à la lumière du jour et au chant des oiseaux… On n’avait pas dormi aussi tard depuis longtemps ! C’est fou comme on s’est adapté en décalant notre rythme de vie par rapport à l’Amérique du Sud… 🙂

On prend un bon petit-déjeuner au bord de la rivière, on fait la vaisselle, puis on reprend la route vers le sud. On a repéré un endroit où on peut prendre une douche sur la plage à Kai Iwi, tout près de Whanganui !

On y arrive en fin de matinée, et l’endroit est super chouette. Une bonne douche plus tard (glaciale, ça raffermit ! 😉, on se met au soleil pour se réchauffer tels des lézards… et comme il est déjà passé midi, on décide de rester là pour pique-niquer et profiter de la super vue sur les falaises. Les plages sont désertes, le paysage est magnifique !

On continue un bout la route, jusqu’à la petite ville de Hawera, direction l’est. On y passe une bonne partie de l’après-midi : passage à l’office du tourisme pour se renseigner sur les balades, arrêt dans un café, au supermarché pour renflouer notre stock de provisions (on s’améliore niveau rangement : on a maintenant des “cartons-étagères” !), puis à la bibliothèque de la ville, car il y a wifi gratuit et des prises pour recharger nos appareils. On peut recharger en USB dans notre van, donc c’est utile pour les téléphones et la GoPro, mais on a quand même besoin de temps en temps d’une prise secteur pour l’ordi et l’appareil photo !

On geek un moment pour tenter de rattraper le retard sur le blog qui commence sérieusement à se creuser, avant de se faire jeter dehors (gentiment bien entendu, nous sommes en Nouvelle-Zélande) à 17h30, heure de fermeture de la bibliothèque.

On reprend un bout de route direction les pentes du volcan Taranaki pour y dormir ce soir… Le volcan apparaît dans le lointain alors que le ciel et le paysage se parent des magnifiques couleurs du soleil qui descend vers l’horizon. Le sol plat renforce encore plus l’impression d’irréel de cette énorme montagne conique qui surgit comme venant de nulle part… Trop beau !

Après le petit village de Stratford, on commence à monter dans la forêt du parc national. La température au compteur de la voiture perd de plus en plus de degrés au fur et à mesure que la route grimpe en lacets sur les pentes du volcan, et on se dit que la nuit va être bien fraîche !!

Ce soir, on discute avec les 3 Américaines qui ont leur van à côté du nôtre. Elles sont en Nouvelle-Zélande pour une année, et ont acheté un petit campervan dans lequel elles vivent à 3… une aventure de rêve !

On cuisine dans l’entrée de la cabane des sanitaires, pour éviter que le vent n’épuise nos bouteilles de gaz trop rapidement, et on s’endort au milieu de nulle part sous un ciel étoilé de fou…

Jour 120: vendredi 1er mars 2019

On est vivants, le volcan n’est pas entré en éruption pendant la nuit ! Par contre, il a fait HYPER froid, et on se réveille avec les orteils congelés… On est nuls, notre van est équipé de 2 bouillottes, mais on a complètement oublié de les remplir hier soir ! On s’en rappellera la prochaine fois… 7 degrés au réveil, et le soleil réchauffe pourtant déjà notre van lorsqu’on regarde le thermomètre !

On prend le petit-déjeuner (rien de tel qu’un bon café au soleil pour se réchauffer), puis départ pour une jolie balade de 3 heures sur les pentes du volcan. Ce n’est pas vraiment une marche à faire pour les points de vue, car elle est quasiment tout le temps dans la forêt, mais qu’est-ce que cette forêt est belle !!! Tellement dense qu’il nous faut souvent écarter les herbes et les buissons pour pouvoir passer…

On s’arrête aux Wilkies Pools, puis on continue sur le Ridge Track. Aucun arbre ne pousse droit, on a l’impression de marcher dans un tunnel de verdure, il y a de la mousse partout et les rayons du soleil s’infiltrent à travers les feuilles d’arbres et les immenses fougères… Cette forêt est enchanteresse, le genre d’endroit où quand on parle, on se met à chuchoter sans savoir pourquoi !

Le paysage est même tellement féerique qu’on ne serait même pas étonnés de voir des elfes surgir d’entre les arbres. On marche en silence ; on n’entend que le bruit de nos pas, le chant des oiseaux et les ruissellements des petites rivières qui descendent dans la vallée…

La dernière heure, ça grimpe bien pour retourner au parking. On ne s’était pas rendu compte qu’on avait descendu tout ça ! Je ne sais pas combien de marches d’escaliers il nous a fallu pour rejoindre le campervan, mais on sent bien nos fessiers, surtout 2 jours après le trek du Tongariro. 😉

Il est 13h lorsqu’on reprend la route… Mais pas pour longtemps, car on s’arrête un bout plus loin pour admirer les Dawson Falls, au pied desquelles on pique-nique au soleil.

Retour dans le van, et au village d’Hawera pour faire le plein d’essence. Déjà 2000 kilomètres au compteur, qu’est-ce qu’on roule !!!  Comme la plage de Kai Iwi est sur notre chemin vers le sud et qu’on a beaucoup aimé l’endroit hier, on décide de s’y arrêter à nouveau pour prendre une douche qui fait du bien !

Le prochain camping gratuit dans notre direction étant à 2 heures de route, on prolonge notre arrêt pour cuisiner le souper et on mange assis dans le champ d’herbe, à profiter des derniers rayons de soleil de la fin de journée… C’est vraiment la liberté totale cette vie en campervan, on adore !!! 🙂

Chris prend le volant et met le cap vers le sud, pour avancer un maximum en direction de Wellington. Bientôt, il fait nuit noire… On avale encore une centaine de kilomètres et on s’arrête à Waikanae, petit village sur la côte ouest, pour y passer la nuit.

Fait notoire : les toilettes de ce camping sont musicales ! 😉

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *