• Menu
  • Menu

Jour 339: Ceux qui voyagent au bout d’eux-mêmes – Acte IV

Trek des Annapurnas, Népal – Acte IV – La descente.

Jour 339: dimanche 6 octobre 2019

ETAPE 12 : L'ETAPE OU L'ON A MANGE DE LA POUSSIERE
par Chris


Muktinah (3760m) - Jomsom (2720m)
18 kilomètres ; 1040 mètres de dénivelé négatif net ; 5:30 heures de marche

Pour cet article, nous vous proposons de vous mettre dans notre peau et essayer de trouver la meilleure option parmi celles qui se sont présentées à nous ce jour-là. Afin que la lecture soit cohérente, cliquez sur la réponse choisie, puis (si besoin), revenez dans le texte au moyen du lien qui se trouve à la fin du paragraphe en question. Ça devrait être un jeu d’enfant : vous nous connaissez si bien, depuis le temps… 🙂

*****

Aïe ! Quelle nuit : confort maximal et réveil normal, nous sommes revigorés, prêts à continuer la descente vers Jomsom. 🙂 Aïe ! Nos affaires empestent toutefois la chambre… Aïe ! Quant à nos muscles, ils sont endoloris et nous avons des courbatures aux jambes. Je ne vous dis pas les douleurs lorsque nous devons monter ou descendre des escaliers… 🙂 Aïe !

Choix 1 : Allons-y, mettons-nous en route !
Choix 2 : Oh non, traînons encore un peu et reportons la marche à demain…

*****

Réponse 10 :

 

On a 12 jours de marche dans les jambes : la fatigue nous rattrape rapidement… 🙂 Bonne nuit !

*****

Réponse 8 :

 

Eh ouais, on ne lui a rien demandé… Le repas terminé, nous rejoignons la route principale pour poursuivre en direction de Jomsom. La marche se passe sur la piste, comme auparavant. A chaque dépassement de jeep, nous nous retrouvons ensevelis sous la terre. Malgré nos foulards recouvrant nos visages, nous avalons de la poussière ; nos yeux s’en prennent plein, par la même occasion ! Le vent s’est levé, cette fois de manière permanente, et nous assistons aux mini-tornades qui se créent et qui nous arrivent dessus… Spectaculaire ! Un peu moins, lorsqu’elles nous viennent en face par contre. 🙁

Le village de Jomsom nous tend les bras. Il est un peu plus de 16h lorsque nous entrons dans ce dernier… Un coup d’œil à gauche et à droite pour se renseigner au sujet d’une jeep pour le trajet de demain, direction Tatopani. Unanimement, nous ne souhaitons pas continuer à marcher sur une route pareille : c’est désagréable, et on est là pour se faire plaisir !

Aucune jeep en vue – cela attendra donc demain matin. Nous nous mettons à chercher une auberge où passer la nuit… Pendant que Camille et Michelle discutent avec des touristes australiennes, Mark et moi allons comparer quelques auberges de la place : deux se détachent du lot. A notre entrée dans la première, le prix demandé était surfait : nous tentons de négocier, mais c’est là qu’un des employés nous dit d’aller voir ailleurs… On ne se fait pas prier et partons voir dans l’autre auberge, qui nous accepte bien volontiers à un prix correct !

Cette soirée, nous la passons donc au Paradise Hostel, qui pour le coup est une charmante auberge où l’on s’y sent bien. Une vue imprenable sur l’Annapurna I y ajoute un petite touche magique supplémentaire ! Avec Mark et Michelle, on rigole de nos expériences de voyage, on discute de films, on regarde des bandes-annonces, le genre de moments où le temps s’arrête entourés de deux très belles personnes… 🙂 Le bonheur, tout simplement !

Choix 9 : On ne voit pas le temps passer, il est déjà 23h lorsque nous allons nous coucher !
Choix 10 : Tellement fatigués que nous allons au lit à 20h30 !

*****

Réponse 4 :

 

Cela aurait été plus sage en effet, mais avec la fatigue engrangée depuis une dizaine de jours, nous cherchons à diminuer les efforts. 🙂 Poursuivre par ici.

*****

Réponse 1 :

 

Allez hop, on se motive pour se lever malgré nos courbatures, et nous montons à l’étage supérieur rejoindre Mark et Michelle pour le petit-déjeuner. Guocai se joint également à nous. Il est en pleine forme aujourd’hui ! Après cela, nous retournons dans nos chambres respectives préparer nos sacs. On se sépare de Guocai, qui termine son trek aujourd’hui et prend le bus jusqu’à Pokhara.

De notre côté, nous prenons des petits chemins pour éviter de marcher sur la route. On remarque cependant très vite que les chemins alternatifs sont peu nombreux, ce qui fait que nous devons tout de même longer la route… Ça ne s’annonce pas très agréable tout ça ! A chaque passage de véhicule, soit on avale de la poussière, soit on avale la fumée des pots d’échappement… Le vent qui se lève nous vient également dessus avec son lot de terre soulevée. Ça risque d’être long 🙁

Malgré le manque d’intérêt à suivre la route, nous avons les yeux écarquillés face aux paysages qui nous entourent : c’est magnifique. Les grandes montagnes désertiques et la présence de cactus nous rappellent fortement les plaines d’altitude arides des Andes… Quel contraste avec les premières étapes de montée de l’autre côté du col, où l’on traversait une végétation luxuriante !

Comme toute route de montagne, celle que nous suivons descend dans la vallée en faisant de multiples lacets. Voyant qu’il y a encore quelques kilomètres à parcourir comme ça, on tente un raccourci entre deux virages…

Choix 3 : Persuadés qu’il y a un sentier au bout de la courbe, nous nous engageons.
Choix 4 : On dirait qu’il n’y a rien, continuons par la route.

*****

Réponse 2 :

 

On aurait bien voulu, mais non, on prend le petit-déj’ avec Mark, Michelle et Guocai. Poursuivre la lecture ici.

*****

Réponse 6 :

 

Nos estomacs se font entendre ! Nous arrivons dans le petit village pittoresque de Kagbeni, où nous croisons quelques touristes. Nous aurions pu éviter ce détour et couper plus haut dans la vallée pour rejoindre Jomsom directement, mais une bonne raison nous a fait venir par ici : le YakDonald’s ! Non non, je n’ai pas fait de faute de frappe : il s’agit bien du YakDonald’s, version népalaise de la fameuse chaîne de fast-food. 🙂

Tout y est : le logo fortement ressemblant aux arches bien connues, les couleurs si reconnaissables, ainsi que leur menu Happy Meal ! Ce YakDonald’s n’est cependant pas un fast-food : ici, il s’agit bien d’un restaurant. Nous faisons une entorse à notre régime végétarien tenu depuis notre arrivée au Népal, et nous commandons le Happy Meal. C’est leur plat phare, composé d’un burger à la viande de yak, de pommes frites originaires des Annapurnas et d’un jus de seabuck thorn (des baies locales)… C’est trop bon !!! Sur ce coup, on aura pas de petit jouet inutile en plastique estampillé Disney, mais c’est tant mieux. 🙂

Petite anecdote vécue pendant le repas : à côté de nous, une tablée d’une dizaine de personnes s’installe. Ils ont du matériel photo plutôt conséquent, et on les a vu filmer la ruelle en arrivant… L’œil acéré, Michelle reconnaît tout de suite l’une des James Bond girls ayant joué dans “Quantum of Solace” (nous confirmerons son intuition ce soir, en se basant sur le tatouage repéré sur la nuque de l’actrice, et le fait que le site Imdb la situe actuellement en tournée dans l’Himalaya) ! Que faisons-nous ?

Choix 7 : Nous lui demandons un autographe !
Choix 8 : On s’en fiche, elle n’a jamais joué dans Friends !

*****

Réponse 9 :

 

Hé oui, pump it up ! Non, en fait pas du tout… Nous gardons le rythme, le trek n’est pas encore terminé ! Allez, bonne nuit 🙂

*****

Réponse 3 :

 

Nous aurions peut-être dû y réfléchir à deux fois avant de passer par là, car à part une pente raide, il n’y a aucun autre chemin ! Pour éviter de devoir se taper toute la route que nous avons voulu éviter, on se décide quand même à descendre la pente rocailleuse… Hormis quelques cailloux instables et de la poussière soulevée, nous parvenons tant bien que mal à “gagner” quelques centaines de mètres ! Au vu de l’effort fourni, nous ne pensons pas essayer d’autre raccourci. 😉

Le village de Kagbeni est à vue. Sans véhicules, la route panoramique est finalement agréable… D’ailleurs, nombreux sont les locaux qui s’adonnent aux séances photo-shooting avec un tel décor.

Encore une petite demie-heure de marche sous le soleil de plomb. Remarque, on pourrait continuer sur la route pour éviter le village de Kagbeni et aller directement à Jomsom…

Choix 5 : Pfff, dépêchons-nous d’arriver à Jomson, on pourra enfin se doucher !!!
Choix 6 : Arrêtons-nous à Kagbeni, on a entendu parler d’un restaurant à tester absolument.

*****

Réponse 7 :

 

Non, quand même ! Elle n’est pas si connue que ça… Si je vous dis que l’actrice en question se nomme Gemma Arterton, ça vous dit quelque chose ? Poursuivre la lecture ici.

*****

Réponse 5 :

 

Non non, la douche ce sera pour plus tard, on s’est habitués à nos odeurs maintenant. 🙂 Nous décidons de faire une pause lunch à Kagbeni, car on y trouve le fameux YakDonald’s ! Poursuivre par ici.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *