• Menu
  • Menu

Jours 8-11: Ceux qui s’habituent aux trajets en bus

Salta, Argentine.

Jour 8: vendredi 9 novembre 2018

Après une nuit coincés à six dans une pièce qui faisait à peine plus de 3m2, nous prenons un dernier petit-déj’ au Tucan Hostel avant de nous rendre au terminal de bus de Puerto Iguazu.

Prêts à attaquer les 24 prochaines heures de bus !

On s’apprête à partir en direction de Salta, dans le nord-ouest de l’Argentine, ce qui revient à faire 24 heures de bus !!! Autant dire que nous pourrions faire au moins 4 fois la traversée de la Suisse pendant le même temps… Aucun souci, nous commençons à nous habituer aux trajets de cette durée, les bus sont plutôt confortables et aménagés en conséquence. Pour le coup, je vous épargne la texture des sièges et la couleur des rideaux 🙂

Départ de Puerto Iguazu à 10h30, arrivée prévue le lendemain à Salta à la même heure… D’abord 5h de bus jusqu’à Posada, 1h de transfert et 19h de suite de Posada à Salta !

Jour 9: samedi 10 novembre 2018

La nuit dans le bus ne fut pas incroyable, mais on en ressort sans mal de dos et plutôt reposés ! Nous avions réservé la veille une chambre double dans un hostel à Salta (eh oui, parce qu’en couple, il faut parfois un peu d’intimité). Après s’être rendu compte que nous partions dans la mauvaise direction, nous trouvons enfin la rue qui nous mènera au Salta Por Siempre. Ce qui est bien dans les quelques pays sud-américains que j’ai visités, c’est que les villes sont souvent quadrillées, on peut s’y repérer facilement grâce aux intersections. D’ailleurs, lorsque nous demandons à quelqu’un de nous renseigner sur un lieu, la personne nous répond en “blocs”, et non en minutes ou en mètres !

Ceviche péruvien en Argentine

Juste à côté de l’hostel, il y a un resto péruvien… comme quoi nous étions destinés à réserver cette auberge ! Bien évidemment, nous décidons d’aller dîner là-bas et goûter un peu de nourriture d’ailleurs 🙂

 

L’auberge est bien située, à quelques blocs de la place centrale, et il y a une terrasse ombragée qui sert de point de rencontre entre voyageurs. Sans oublier son propre bar où l’on peut commander des boissons alcoolisées. Ce que nous n’avons pas fait bien entendu… 😉 Après-midi et soirée tranquille à bosser sur le blog et faire un petit tour du quartier pour repérer une lavanderia (blanchisserie), on arrive au bout de nos stocks de sous-vêtements et t-shirts ! Et retourner ses caleçons, on évitera de le faire trop souvent 🙂

Jour 10: dimanche 11 novembre 2018

Nous restons principalement à l’auberge, à trier nos photos, écrire des articles, se brosser les dents, récupérer notre lessive, etc…

Nous décidons quand même de sortir de l’auberge aux environs de 16h pour aller voir la finale du siècle, le match des matchs, le choc des titans, la confrontation ultime intergalactique, le match Boca Juniors – River Plate !!! Ici, le foot est une institution, que dis-je, honte à moi je vais me faire lyncher, une religion ! Le monde n’existe plus quand ces deux équipes se rencontrent. Ils jouent la finale de la Super Copa Libertadores (équivalent de la Champions’ League en Europe, c’est du foot pour les non-connaisseurs). Score de la rencontre 2-2, match retour dans 15 jours…

“Aimer, c’est regarder ensemble dans la même direction” [A. St-Exupéry]

 

Pas de vidéo malheureusement de l’ambiance dans le bar pendant le match, des cris, des poings sur la table, bref, de la passion totale !

 

 

Le soir, nous rencontrons une tortue domestique, la plus rapide jamais vue, et un couple français, Yann et July, voyageant avec leurs deux enfants Ehowyn et Juno (leur blog: Ehoyajuju). Sacrée expérience qu’ils vivent là, je me dis qu’un jour nous pourrons faire pareil, n’est-ce pas Camille ? On fait connaissance et nous échangeons sur nos trajets respectifs… On pourra peut-être se retrouver à Bali ! 🙂 Merci pour les bonnes adresses et les bons plans fidjiens !

Jour 11: lundi 12 novembre 2018

Ce matin, nous avons décidé de mettre un réveil, parce qu’on veut quand même visiter la région… Et qui dit visiter la région dit louer une voiture, et qui dit louer une voiture dit comparer les agences de location ! On en a visité une petite dizaine et les prix peuvent aller du simple au double pour le même modèle de voiture. A 13h, les commerces ferment et cela nous permet de réfléchir de manière posée à la meilleure offre rapport qualité/prix… En attendant nous allons manger au marché et visiter un peu la ville de Salta.

Nous prenons le téléphérique vers le sommet d’une colline qui surplombe la ville où on peut l’admirer et se rendre compte de sa grandeur.

Petite balade au sommet, descente d’une heure à pied, en tongs plus précisément, dans un chemin de forêt… Mauvaise idée de garder les tongs pour de “longues” marches !

Retour au centre-ville avec nos pieds fracassés, nous nous décidons finalement pour l’offre à $ 1’200 pesos par jour (34 CHF) faite par Al Norte Rent a Car. Nous la louons pour 6 jours : dès demain, nous conduirons une Chevrolet Onix. Il faut dire que le mec de l’agence s’est montré très sympathique et jovial (et grand amateur du Pérou), très bonne entente dès le départ ! 🙂

La soirée continue à l’auberge où on passe encore un peu de temps sur le blog avant de pouvoir le mettre en ligne pour de bon ! On passe une bonne partie de la soirée à envoyer l’adresse de notre blog à nos proches via whatsapp et e-mails… Nous sommes soulagés maintenant que le site est lancé 🙂

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *