• Menu
  • Menu

Jours 258-262: Ceux qui peaufinent leur bronzage

Gili Air, Archipel de Lombok, Indonésie.

Jour 258: jeudi 17 juillet 2019

Le vent a soufflé toute la nuit, nous avons été réveillé plusieurs fois par le bruit des tamarins qui tombaient des arbres à cause de la force du vent. Le petit-déj’ du Jeges Homestay nous fait oublier cette nuit entrecoupée, il est excellent ! Nous savons que nous nous rendons sur une petite île aujourd’hui, mais à ce moment-ci nous n’avons aucune idée de comment aller jusqu’au port… Nous demandons à notre hôte s’il y a moyen d’organiser un transport jusqu’au port de Bangksal, à 30 petites minutes de notre auberge. Par chance, il y a deux places disponibles dans un minivan qui fait le tour des auberges pour ramasser les clients en partance. 🙂

Notre choix s’est porté sur l’île de Gili Air, une des trois îles au nord-ouest de Lombok. Contrairement aux deux autres Gili, Trawangan et Meno, Air est un bon compromis entre les fêtes et le calme ! Géographiquement, elle se situe à l’est des Gili, et c’est donc la plus proche de Lombok.

Le minivan nous dépose au port, où il faut attendre une demie heure avant d’embarquer dans le bateau qui transportera les voyageurs à destination de Gili Air. Signalons que la capacité du bateau est largement dépassée et que certains passagers sont debout sur le pont avant… La traversée se fait en 10 minutes à peine et nous posons le pied sur cette île dont nous n’en savons que très peu, comme d’hab’ quoi ! 😉

Notre homestay, Sirgi’s House, se situe à 1 km du débarcadère. L’île elle-même ne doit pas faire plus de 2 kilomètres de diamètre. Le soleil tape fort et le poids de nos sacs nous ralentit… Vivement d’aller se poser sur la plage ! Avant de pouvoir en profiter, nous déposons nos sacs dans notre jolie chambre et partons manger au Pachamama.

Le Pachamama est un restaurant bien noté, car il propose des plats sains, à base de graines, véganes, sans lactose ni gluten, bio et “local”… Parfait pour les voyageurs après une séance de yoga ! Ici l’ambiance est relax 🙂

Après avoir mangé autre chose que des nouilles ou du riz, ce qui fait beaucoup de bien, nous nous dirigeons à la plage. Nous avons repéré un espace exempt de café ou restaurant, les plages étant souvent privatisées sur une partie de l’île.

Ce sera notre activité de l’après-midi : sur le ventre ou sur le dos, parfois dans l’eau, nous avons quand même été un minimum actifs… D’autant plus qu’en fin de journée, le spectacle du coucher de soleil commence et qu’on s’assoit pour l’admirer !

La douche ne se fait pas attendre une fois à l’auberge, les températures sont hyper agréables. Nous ressortons pour manger dans un warung bien noté également, le Frida Warung. Malgré l’attente, les plats étaient copieux et le prix correct.

Une première journée prometteuse ! 🙂

Jour 259: jeudi 18 juillet 2019

Nous avons vaguement entendu la prière ce matin ; heureusement nous ne nous trouvons pas à côté d’une mosquée et surtout, le volume n’est pas au maximum. 🙂

Notre auberge propose le petit-déj’, Camille choisit un énième pancake, et moi une énième omelette… On en viendrait presque à regretter le bircher muesli !

Petite entorse au programme, nous n’allons pas à la plage tout de suite, nous nous baladons d’abord sur la rue principale, là où les commerces, restos et agences de voyage se trouvent. Détour par le débarcadère pour se renseigner au sujet des bateaux de retour, et on tombe sur la famille belge rencontrée à Ruteng, sur l’île de Florès ! Polo, Magalie et leurs trois enfants blondinets… Ils attendent de retourner à Bali et viennent de passer 3 jours sur Gili Air. Quel plaisir de les revoir et de discuter un moment avec eux !

Comme hier, nous trouvons un petit bout de plage vide et nous y posons jusqu’à ce que la faim fasse signe. Nous nous déplaçons jusqu’à l’Olala Café, d’abord pour un jus puis pour y manger… On y reste une bonne partie de l’après-midi : leur wi-fi est bien plus rapide que celui de notre auberge, et nous sommes également ici pour avancer le blog ! 🙂

Vers 17h30, on se déplace à nouveau à la plage, mais cette fois pour admirer le coucher de soleil comme hier. Nous avons beau en avoir vu des dizaines depuis le début du voyage, nous restons subjugués par la beauté d’un tel spectacle !

A la fin du spectacle, on se rend à notre auberge pour la douche quotidienne et également pour décider où nous allons manger ce soir. Nous n’irons pas très loin, à 5 minutes de notre auberge nous tombons sur une petite perle : le warung Alam Damai. La décoration, le service et l’ambiance font de ce lieu un restaurant très prisé mais encore relativement discret… On se régale !

Que la vie est douce, cette deuxième journée le confirme. 🙂

Jour 260: vendredi 19 juillet 2019

Coupure de courant sur toute l’île… En plus, ce matin, le soleil se cache derrière les nuages. Le petit-déjeuner peut quand même être servi puisque toutes les cuisines sont équipées d’une cuisinière à gaz.

Direction la plage. C’est la haute saison et pourtant, nous avons l’impression que l’île est vide, ce n’est pas la foule quoi ! Tant mieux pour nous, mais pour ceux qui vivent du tourisme, ça n’est pas très bon…

La “haute saison” lorsque la Ceinture de Feu décide de faire des siennes

Les batteries de nos appareils arrivant au bout, nous ne pouvons continuer à geeker sans électricité. Pour nous occuper autrement qu’avec la plage, nous retournons manger au Frida Warung. Pas de jus de fruits sur ce coup, puisque leur mixer a besoin de courant pour fonctionner…

Le temps est légèrement couvert. Nous nous baladons sur l’île à la recherche d’un endroit qui nous permette de pouvoir charger les appareils (liseuses et tablettes pour continuer à lire au moins), et nous trouvons le Pura Vida, resto tenu par une Barcelonaise expatriée en Indonésie depuis 5 ans. C’est un des seuls restos de l’île qui a sa propre génératrice ! Génial, ils ont du wi-fi en plus de ça, et on leur commande des jus pour ne pas squatter bêtement une table. 🙂

Aux environs de 16h30, l’électricité revient et on décide de rester encore un petit moment pour espérer voir le coucher de soleil. Le spectacle n’aura pas lieu aujourd’hui, les nuages voilent tout le ciel et le soleil est bien trop caché pour l’apercevoir…

Une bonne douche nous attend à l’auberge, même si ce n’est pas la journée la plus active du voyage. Après celle-ci, nous allons manger au I Am Bagus, warung spécialisé dans les poulets brochés. Ce plat me rappelle vaguement le pollo a la brasa péruvien 🙂

En nous rendant au restaurant, nous passons à côté de dizaines de boutiques et autres restaurants quasiment vides. Comme mentionné ci-dessus, malgré la haute saison on sent que les touristes ne sont pas venus jusqu’ici… On suppose que c’est dû au terrible tremblement de terre vécu l’année passée qui a effrayé les touristes, ou alors les séismes à répétition ces dernières semaines ! On n’en sait rien, mais toujours est-il que de voir les habitants se tourner les pouces à ce point, nous fait mal au cœur… Ils gardent le sourire en dépit de la situation et ne sont pas du tout insistants, au contraire, ils sont très avenants. Le point positif, c’est qu’au moins ça éloigne le tourisme de masse !

Troisième journée à se détendre encore une fois, le bore-out nous guette !

Jour 261: samedi 20 juillet 2019

Purée, comme le soleil tape déjà au réveil, c’est dingue !

Crémage intégral, puis nous nous dirigeons à notre plage attitrée. La petite marche nous a fait transpirer, on se met à l’eau direct en arrivant. La mer est tempérée, ça nous rafraîchit juste ce qu’il faut… On y fera quelques plongeons dans la matinée, le soleil brûle nos peaux et nous sommes obligés de nous passer la crème solaire plusieurs fois !

Aux environs de 13h, on se rend au Musa, un restaurant très prisé par les touristes. En effet, l’endroit est agréable et le personnel très accueillant. Comme le ciel s’est couvert cet après-midi, nous décidons de profiter du wi-fi de l’établissement pour geeker un peu…

Avant de retourner à l’auberge en fin d’après-midi, nous faisons un détour par le débarcadère pour acheter nos billets de bateau pour Bali. Eh oui, la fin de notre séjour en Indonésie approche et il faut organiser la suite. 🙁

La nourriture nous fait oublier le départ prochain. Ce soir, nous nous arrêtons au Warung Sunny. J’ai fait exprès de commander un plat très épicé, selon eux, mais à mon goût il était relevé sans excès… Le repas était excellent tout de même !

Jour 262: dimanche 21 juillet 2019

Nous faisons face à une scène terrible ce matin : un cafard s’est fait attaquer par des fourmis dans notre salle de bains. Le cafard a carrément été renversé et déplacé… Intéressant !

Rebelote, coupure d’électricité sur toute l’île ! Une fois le petit-déj’ pris et les sacs faits, nous partons en direction du débarcadère. Notre bateau quitte le port seulement vers 15h mais nous voulons profiter d’un endroit avec wi-fi et électricité pour avancer le blog… Le seul endroit sur le chemin du port possédant sa propre génératrice est le Breadelicious. Leurs cafés sont excellents, par contre on ne peut pas en dire autant de leur wi-fi ! 🙂

Il est 14h30 lorsque nous marchons en direction du port… Il est temps de quitter cette petite île, où nous avons pu nous reposer et peaufiner notre bronzage ! D’autres aventures nous attendent…

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *