• Menu
  • Menu

Jours 180-181: Ceux qui racontent leur odyssée en PapyVan – Episode 7

Coral Bay, Australie.

Jour 180: mardi 30 avril 2019

La nuit fut excellente et nous sommes prêts à attaquer la journée. Hier soir, avant la fermeture, nous avons eu la chance de décrocher les deux dernières places pour cette excursion : nager avec les raies manta !

Rendez-vous à 8h30 à l’agence Ningaloo Marine Interactions, où l’on fait la connaissance de nos instructeurs pour la journée. Nous serons encadrés par Jake et Elby, qui font le trajet jusqu’au port avec nous, puis le capitaine du bateau, Alex, et Justine, l’autre instructrice, déjà sur place ! Le staff est jovial et super décontracté 🙂

Nous sommes une quinzaine de participants pour la journée. On apprendra plus tard que sur les 16, 10 sont australiens et les 6 restants, suisses. Quelle coïncidence ! 🙂 A l’arrivée au port, nous sommes invités à monter dans le bateau et écouter les explications du capitaine au sujet de la sécurité à bord et de la protection de la faune. Rien ne garantit bien évidemment que nous allons pouvoir nager avec les raies, mais il nous assure par contre que nous aurons beaucoup de plaisir.

On ne sait pas encore ce qui nous attend…

C’est déjà hyper excitant de vivre cette journée. Les palmes, masques et tubas sont distribués aux personnes qui n’en ont pas et le premier arrêt se fait au large, près d’un récif, afin de tester le matériel. Bien que le staff rigole avec nous, nous nous sentons vraiment encadrés par des pros !

Nous nous mettons à l’eau et commençons par nous disperser. Très vite, nous voyons plein de poissons : des petits, des grands, certains colorés, d’autres pas… Comme c’est beau !!! Même si la couleur des coraux est plutôt foncée, cela n’enlève rien à la beauté de ce récif ! Quant au test du matériel : 5 sur 5 !

Il faut dire que le Ningaloo Reef est considéré comme la “petite barrière de corail”, par opposition à sa grande sœur qui se trouve à l’est de l’Australie. Le récif est mieux protégé et moins pollué car il y a moins de tourisme de masse et la protection du site se fait très sérieusement !

Outre le test du matériel, le staff nous a fait faire la première plongée du matin à cet endroit-là car c’est ce que l’on appelle une “station de nettoyage” pour les requins de récif. Ils passent et repassent au dessus d’un énorme corail dans lequel vivent plein de poissons qui se font une joie de nettoyer les branchies des requins… Win-win ! Nous on est ravis, car on en voit plein ! Les requins ne s’intéressent pas à nous même si nous sommes à quelques mètres d’eux, ils sont là en train de se faire nettoyer par les autres poissons. Quel spectacle, tout ce monde sous-marin qui vit paisiblement en harmonie ; même avec de grands prédateurs comme les requins, les poissons vivent en symbiose parfaite…

Retour sur le bateau, un petit-déj’ nous attend. C’est un mini-buffet plutôt complet, le pot de vegemite est sur la table et ça fait toute la différence. 🙂 Tout est bien organisé et l’ambiance est géniale ! Le staff est décontracté et nous sommes tous en confiance.

Une deuxième explication avant de se remettre à l’eau. On nous explique qu’il ne faut en aucun cas toucher les raies et surtout leur laisser la priorité, ne pas se trouver sur leur chemin et ne pas trop s’en approcher. Bref, que du bon sens mais c’est toujours bien que l’organisation le rappelle.

Cette fois, nous partons à la recherche des raies manta. Le bateau est guidé par un petit avion qui lui indique dans quelle direction naviguer pour se rapprocher de la raie… Nous sommes partagés en deux groupes et chaque groupe se mettra dans l’eau à tour de rôle, ceci pour éviter d’effrayer les animaux marins.

L’excitation monte, chacun se préparant rapidement. Et c’est là que Jake se met à l’eau en premier. En tant que photographe et instructeur, il va essayer de s’approcher le plus possible de la raie pour sentir si c’est sans danger. Il donne le signal que c’est OK à Elby et Justine. Nous sommes dans le premier groupe avec Elby. Elle nous dit de nous préparer, ce sera à nous dans quelques secondes : nous nous asseyons à l’arrière en attendant le deuxième OK de Jake… Ça y est, nous nous mettons à l’eau. Elle est plutôt froide, mais très vite nous oublions la fraîcheur de l’eau. Nous apercevons la raie manta, elle est impressionnante par sa taille et par la fluidité de ses mouvements. Quelle vision incroyable !

WOW !!! Jamais je n’aurai cru nager avec une raie manta, même dans mes rêves les plus fous, mais c’est tellement wow que j’avale presque de l’eau dans mon tuba !!!

Cela ne dure que quelques minutes seulement, le temps de former un U derrière la raie manta pour ne pas la gêner dans ses déplacements, puis Elby nous fait signe de nous arrêter pour laisser le 2ème groupe se mettre à l’eau. En attendant qu’Alex rapproche le bateau, on barbote et on est tous sur-excités d’avoir assisté à ce magnifique spectacle…

A peine sur le ponton, Elby nous dit de nous tenir prêt à nouveau. On se remet à l’eau et re-wow !!!

Les alternances se font sur 5-6 fois pour que chacun des participants voit bien l’animal. Je ne vous explique pas l’excitation de tous les gens sur le bateau, même le staff est aux anges, et pourtant ils font ça tout les jours !

Elby & Justine aux petits soins !

Après les alternances, le staff prépare des burgers avec un barbecue portable. Tout est bien organisé, de la sauce aux garnitures, bref, tout y est. Pendant ce temps, on se prélasse au soleil avec notre lunch et vue sur l’océan bleu qui s’étend à l’horizon…

Les boissons chaudes sont à volonté, de l’eau également et de la crème solaire pour les plus étourdis.

Tout à coup on entend le capitaine crier, nous ne comprenons pas tout de suite ce qu’il se passe mais les gens et le staff courent à l’avant du bateau : grâce à la clarté incroyable de l’eau, on aperçoit un requin-tigre. Nous sommes tous impressionnés et pourtant Jake se met à l’eau. On voit Justine et Elby en train de se préparer et elles nous motivent pour faire de même !

Certains sont un peu réticents à l’idée de nager avec le requin, mais je ne me fais pas prier. Je me dépêche pour être prêt et c’est parti, nous nous mettons à l’eau… WOW !!!

Nous ferons les alternances encore 2-3 fois et remonterons au bateau une fois le requin parti. Quelle aventure, on est comme des gamins !! 🙂

Juste le temps d’enlever nos palmes et masque-tuba, on se rue à l’avant du bateau pour voir des dauphins jouer sous l’eau ! WOW !

Que d’émotions !!! Et comme si cela ne suffisait pas, Alex nous dépose une dernière fois près d’un récif pour la nage finale de la journée. Nous sommes dans un aquarium grandeur nature, je suis juste ébahi par toutes ces couleurs !

Nous sommes tous dans l’eau et là on voit deux tortues marines, une qui nage et l’autre qui se repose au fond. WOW, quelle chance de voir tout cela en une seule journée en mer !!!

Quel plaisir de passer une telle journée, de voir le staff passionné par cette faune maritime malgré que ce soit leur quotidien. Ils n’en sont pas blasés et au contraire, sont tout aussi excités que les touristes. C’est un super beau métier qu’ils ont !

Nous sommes de retour au port, tout sourire d’avoir vu tant de beauté en quelques heures.

A notre retour au camping, nous nous douchons et continuons le blog une partie de la soirée. Ici les mouches sont moins présentes, on en profite pour manger à l’extérieur et nous repasser cette journée avant de nous endormir…

Pour info, la plupart des photos de cet article ont été prises par Jake, photographe, avec son appareil photo professionnel. Nous avons surtout filmé sous l’eau et les vidéos seront éditées lorsqu’on sera à jour avec le blog ! 🙂

Jour 181: mercredi 1er mai 2019

On a super bien dormi et on est en bonne forme pour cette journée. Malgré le vent, on décide de prendre le petit-déj’ à l’extérieur vu que les mouches n’aiment pas le vent ! 😉

On doit quitter le camping ce matin avant 10h, du coup on se dépêche pour passer à l’agence de Ningaloo Marine Interactions récupérer les photos de Jake et remplir le réservoir d’eau. Nous y croisons Marco et Cynzia, le couple italo-suisse déjà croisé auparavant… On partage nos itinéraires pour la suite mais on ne se recroisera malheureusement pas !

Nous nous parquons vers la plage et allons poser nos affaires sur le sable fin. On va aller faire du snorkelling un peu plus loin, car il y a un petit récif. L’eau est claire et chaude, c’est vraiment une plage paradisiaque !

En nageant, on aperçoit plein de beaux poissons et des petites anguilles. Ce n’est pas la journée d’hier, mais pour dire que nous ne sommes qu’à une dizaine de mètres de la plage, c’est chouette de voir tout ça !

Nouveau moyen pour lutter contre les mouches !

Nous restons encore un moment sur nos linges pour profiter de la plage et de ce soleil qui brûle notre peau. Il fait tellement chaud que l’on décide de quitter la plage, afin de continuer la route pour avancer le maximum aujourd’hui sans avoir à rouler de nuit…

Douche à l’extérieur avec vue sur la mer, telles qu’on les aime, puis lunch dans PapyVan. Avant de repartir on croise Valentin et Melissandre, le couple français que nous n’arrêtons pas de voir depuis des centaines de kilomètres ! 🙂 On discute et on échange nos bons plans, ainsi que nos numéros cette fois.

Nous reprenons la route en direction de la pointe nord. Le paysage a changé, et l’on peut voir de nombreuses termitières énormes au milieu de la végétation aride de l’outback !

Un magnifique coucher de soleil plus tard, nous sommes installés pour la nuit dans le dernier camping gratuit avant le parc national de Cape Range. Il paraît que c’est là que l’on peut voir le plus de kangourous et que les plages sont tout aussi belles… Nous vous en disons plus dans les prochains jours ! 🙂

 

Odyssée en PapyVan – Episode 7 – L’itinéraire de l’étape (84 km) :

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *