• Menu
  • Menu

Jours 165-167: Ceux qui se retrouvent complètement à l’ouest

Perth, Australie.

Jour 165: lundi 15 avril 2019

On a super bien dormi dans notre grand dortoir de 12, au Nomads de Melbourne ! A défaut d’avoir une bonne odeur, les lits étaient au moins confortables. 😉 On descend dans la salle commune manger des pancakes au sirop d’érable offerts pour le petit-déjeuner, avant de remonter fermer nos sacs et récupérer nos affaires.

Check-out fait auprès de la réception de l’auberge, en route pour la gare de Southern Cross à 5 minutes à pied ! Puis pour l’aéroport de Melbourne en Skybus, où l’on arrive à 11h pile poil. On commence à bien le connaître cet aéroport ! 😉 On fait le check-in et on dépose nos gros sacs en soute, puis on flâne dans les boutiques de livres du terminal…

Embarquement et décollage à 12h40 ; nous avons 4h30 environ de vol devant nous pour atteindre Perth, sur la côte ouest, à l’autre bout de cet immense pays. On a déjà trop hâte de repartir à l’aventure et découvrir un nouvel endroit !

Le temps de vol passe finalement assez vite, entre le repas, et le visionnage du documentaire sur l’ascension en solo de El Capitan,  à Yosemite, de Alex Honnold. Cet homme est un grand malade qui doit avoir un cerveau frisant les limites de l’être humain…

A 15h, l’avion pose ses roues sur le tarmac de Perth. Youpiiiie, nous voilà arrivés en Australie de l’ouest !!! 🙂 On a un nouveau décalage horaire, car Perth et Melbourne ont 2 heures de différence à cette époque de l’année.

On réussit à trouver l’arrêt de bus et grâce au mail explicatif envoyé par l’auberge, on change une fois de bus et on arrive à Wellington Square, dans la banlieue est de Perth. A noter que j’ai failli me faire pipi dessus tellement j’ai ri quand Chris, emporté par le poids de son sac, s’est retrouvé les 4 fers en l’air sur la banquette du bus sans pouvoir se relever, telle une tortue retournée sur sa carapace. Ajoutez à cela mon fou rire dans l’avion, quand il a ouvert avec un peu trop de violence son sachet de sucre qui s’est alors renversé quasi intégralement dans l’allée, et vous comprendrez pourquoi parfois j’ai mal aux abdos…

On trouve sans problème le Wickham Retreat Backpacker, une mignonne petite auberge à 5 minutes à pied de l’arrêt de bus. Loin de l’énorme party-hostel australien comme celui qu’on a eu à Melbourne, celui-ci est un tout petit hôtel avec une grande pièce commune, 2 cuisines et 5 dortoirs de 4 maximum. La réception, gérée par des voyageurs en “pause financière”, n’ouvre que vers 17h. En attendant, on s’installe dans notre dortoir qui a été préparé pour notre arrivée, et on rencontre quelques voyageurs qui logent ici. On aime beaucoup l’ambiance et on s’y sent directement bien !

On fait le plein de prospectus et on s’informe sur quelques activités très attendues sur la côte ouest, puis on passe au petit supermarché du quartier pour faire des courses. Soirée tranquille à préparer le repas, et avancer autant que possible sur le blog…

Jour 166: mardi 15 avril 2019

Réveil en douceur sous les rayons du soleil qui passent par la fenêtre… En fait non, il pleut. Ah non, il y a du soleil ! Eeeh non, il re-pleut. … Et ce sera comme ça toute la journée. Des grosses averses tropicales entrecoupées de rayons de soleil !

On prend le petit-dèj’, puis on sort tout l’attirail de geek pour avancer sur le blog. On pensait rester dessus la matinée et partir visiter le centre ville cet après-midi, mais au final, le temps passe et à 16h, on est toujours en train de geeker en puissance. Du coup, vu l’heure avancée et la pluie qui tombe par intermittence, on décide de rester à l’auberge pour le restant de la journée… On discute avec Xavier, un Français, et Christina, une Américaine, également blogueuse de voyage et avec qui on échange 2-3 trucs et astuces. 🙂

Histoire de prendre l’air, on sort quand même en fin d’après-midi pour aller faire quelques courses. Vu la taille de l’aubergine achetée (#OGM), on ne risque pas de mourir de faim !

On se sent vraiment à la maison dans cette auberge, c’est super sympa. Suite du geekage en puissance dans le courant de la soirée… Tranquille aujourd’hui, c’était vraiment une journée “off” ! On profite aussi d’avoir récupéré quelques flyers et d’avoir un wifi correct pour mettre plein de “pins” sur notre application maps.me… Le parcours sur la côte ouest se dessine tout seul ! 😉

Dodo après avoir discuté un moment avec notre compagnon de dortoir, un Allemand dont on ne sait toujours pas le nom. C’est toujours le truc qu’on oublie de demander, et on s’en rend compte après coup !

Jour 167: mercredi 17 avril 2019

Ce matin, le temps n’a heureusement rien à voir avec hier : il fait super beau et le soleil brille en continu ! 🙂

On n’a pas mis de réveil, mais l’heure est quand même bien matinale quand on se lève : il est 2 heures plus tard à Melbourne et je crois qu’on est encore un peu décalés… Mais c’est tant mieux ! Ça nous permet de prendre le temps de faire une lessive pendant notre petit-déjeuner. Génial, dans cette auberge, la machine et le produit sont mis à disposition gratuitement… Comme je me suis trompée dans les réglages de la machine et ai mis le programme long, on prend un peu le temps de continuer le blog en attendant que notre garde-robe soit quasi complètement renouvelée. Le retard du blog va finir par être rattrapé ! 😉

Vers 10h, départ pour le centre ville ! Il y a 4 lignes de bus gratuites qui desservent le centre et quelques banlieues, et deux d’entre elles passent tout près de notre auberge, c’est parfait.

On s’arrête à la gare centrale et on se balade dans le centre de cette énorme ville qui ne donne pas du tout l’impression d’être immense. D’accord, il y a quelques gratte-ciels dans le centre, mais avec les quais joliment aménagés, les terrasses, les petites ruelles piétonnes et les fontaines dans lesquelles jouent les enfants, ça fait vraiment ambiance vacances… On est loin de se rendre compte qu’on est dans une ville de plus de 2 millions d’habitants, l’une des agglomérations les plus isolées de la planète !! Le Western Australia, l’état le plus grand d’Australie qui occupe quasiment la moitié de ce pays gigantesque, abrite 2.5 millions d’habitants, dont les 90% vivent… à Perth. C’est dire combien l’outback est désert… On va bien s’en rendre compte lors du mois qui vient, mais en attendant nous sommes en pleine ville et l’ambiance est tranquille et détendue. 🙂

On passe dans un ou 2 magasins d’électronique car on cherche toujours un adaptateur qui permettrait de charger notre ordinateur sur l’allume-cigare de notre futur van. On a vu ce que ça donnait en Nouvelle-Zélande au niveau du blog, 1 mois en van, et on voudrait être un tantinet mieux équipés cette fois-ci ! 😉 Mais chou blanc encore aujourd’hui, cela semble plus dur à trouver que ce que l’on pensait !

On continue notre balade sur les quais de cette jolie ville… Le soleil tape bien, il fait chaud ! ça nous fait penser au climat méditerranéen, avec des cacatoès en plus. 🙂

La faim se fait sentir ! On se dirige vers le food court du centre commercial proche de la gare pour y manger un kebab. Il y a foule, et tout comme à Melbourne, c’est un bon aperçu de l’aspect multiculturel de l’Australie ! Les communautés asiatique et indienne sont particulièrement présentes.

Après le dîner, on prend le train pour Fremantle, “Freo” pour les intimes ! C’est une petite ville portuaire collée à la banlieue sud-ouest de Perth, un véritable concentré de bâtiments victoriens super bien entretenus (la façade du moins), de petits cafés et de ruelles sympas. On se balade, on se pose en terrasse pour un café et un jus de fruits… La vie est belle !

Après un sprint mémorable de ma part (j’ai cru que j’avais oublié l’appareil photo sur la table de la terrasse mais en fait Chris l’avait dans son sac), on finit par trouver ce que l’on cherchait depuis un moment déjà : une esthéticienne pour moi, un coiffeur pour Chris. Une demi-heure plus tard, on a tous les deux perdus un bon kilo ! 😉

On se dirige vers le port pour se renseigner concernant les ferries reliant Freo à Rottnest Island, et voilà qu’on tombe sur le tournage d’un clip publicitaire. On observe un moment les acteurs rejouer la même scène plusieurs fois, et les “coulisses” du tournage. Impressionnant tout le matériel nécessaire pour un “simple” clip de pub… !

Retour à Perth en train… On ne va pas jusqu’à la gare centrale : on s’arrête à City West, et on marche un petit quart d’heure pour rejoindre le Kings Park avant la tombée de la nuit. On est venus admirer la lumière de fin de journée sur la ville depuis cet énorme parc !

Ben ça valait sacrément la peine… Le point de vue est parfait, la presque-pleine lune rend les photos encore plus photogéniques, et c’est bien le seul moment de la journée où l’on se rend compte que Perth est vraiment une grande ville !!

On reste un bon moment dans ce parc et lorsqu’il fait nuit noire, on reprend l’un des bus gratuits pour rentrer à notre auberge… On soupe des restes d’hier soir (l’aubergine était vraiment gigantesque), et dodo après avoir préparé nos sacs pour demain. Prêts pour un mois de roadtrip !!!!! 🙂

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *