• Menu
  • Menu

Jours 124-125: Ceux qui habitent dans un van… Abel Tasman

Parc National Abel Tasman, Nouvelle-Zélande.

Jour 124: mardi 5 mars 2019

Quelle belle journée à la plage aujourd’hui… 🙂

On a à nouveau mis le réveil à 6h45, pour éviter des remontrances (ou pire) d’un éventuel ranger matinal. Au lieu de déjeuner tout de suite, on fait 15 minutes de route pour sortir de Motueka et atteindre le minuscule village de Kaiteriteri, le long d’une baie magnifique. On se réchauffe avec le soleil qui se lève doucement, et on déjeune dans la voiture…

On pousse ensuite encore un bout plus loin par une petite route qui tournicote, pour aller voir la plage de Split Apple Rock, un énorme rocher en forme de sphère fendue en deux, très curieux !

La petite crique est super jolie, le sable orangé et la mer d’une belle couleur bleu-vert… Waouh. On a pris le linge de bain, alors on passe un moment au soleil ! La fraîcheur matinale s’en va peu à peu, et ça commence à bien taper.

Retour à Kaiteriteri pour un café en terrasse… Le food truck “Mermaid’s Beach House” est trop mignon, et le café super bon ! Chris commande même le thé de la sirène qui est… bleu. Véridique !

On repart se poser au soleil sur la plage de Kaiteriteri… La journée est extrêmement compliquée ! 😉 Pique-nique, test de la température de l’eau… Y’a même une douche intérieure, et on en profite avant de repartir à Motueka vers 16h.

En chemin, on s’arrête faire le plein d’essence et ôh miracle : il y a une prise disponible dans le petit magasin de la station ! On met donc notre ordi à charger et en attendant la fermeture du magasin à 17h, on mange une glace au soleil.

Retour au même camping de Motueka. Une fois le van placé dans le parking avant qu’il n’y ait plus de place disponible, on se déplace à pied à la bibliothèque et on retrouve “notre” table extérieure où on avance sur le blog en profitant du wifi de la bibliothèque et des quelques pourcentages de batterie de l’ordi qu’on a gagné à la station essence. 🙂

Quelques courses plus tard, nous voilà en train de préparer le souper. On mange assis dans le champ et à 21h, on est sous le duvet…

Jour 125: mercredi 6 mars 2019

Réveil à 6h45, on commence à être habitués ! Sauf qu’on a une petite poussée d’adrénaline juste en sortant du campervan, les yeux tous collés : le ranger est en train de discuter avec les habitants d’un petit van rouge à quelques places de nous, leur expliquant que, comme dit le panneau, c’est 2  nuits de suite maximum et non 3… Oups !!! On avait zappé ce détail !! Vite vite vite, on sort le van du parking sans défaire le lit, avant que le ranger n’arrive vers nous. Ouf, c’était moins une, notre portefeuille a eu chaud !

On se gare dans la rue, et on prend le temps de déjeuner et de préparer nos sacs pour la journée, puis on se déplace au petit village de Marahau, aux portes du parc national d’Abel Tasman. On va randonner sur une partie du sentier côtier !

On voulait arriver dans le parc depuis l’autre extrémité et marcher en “sens inverse”, mais au final on est obligés de se rabattre sur la partie sud, car la partie nord contient une portion qui dépend de la marée : on ne peut passer qu’à marée basse, soit à 16h30 ou… 4h30 du mat’. L’aller-retour n’est donc pas faisable dans la journée, et les bateaux-taxis sont trop chers pour nous !

Peu importe, le paysage est quand même splendide sur la partie sud… On commence la marche à 9h15, avec pour but d’aller jusqu’à Anchorage ; 8h aller-retour selon le panneau, 3h15 aller et 2h45 retour pour nous, on marche comme des bêtes. 🙂 Bon, faut dire que c’est principalement plat, sauf la dernière demi-heure qui mène à la plage…

Les couleurs des paysages sont absolument incroyables. On marche littéralement dans une carte postale !!! La forêt verte qui plonge dans une eau turquoise, les petites criques de sable blanc, et plein de fougères que l’on pourrait confondre avec des palmiers… On s’arrête à tous les points de vue et on ne s’en lasse pas, c’est trop trop trop beau !!! 🙂

La plage d’Anchorage est paradisiaque, y’a pas d’autre mot… On se pose un bon moment sur le sable fin pour piqur-niquer et admirer le paysage, avant de revenir sur nos pas.

Heureusement que le 90 % de la balade est couvert par la végétation, car le soleil tape bien fort ! Pas un nuage dans le ciel, dont le bleu se confond avec le bleu profond de la mer…

On arrive à 16h30 au van, les jambes fourbues. Sur la route de retour, on s’arrête de nouveau à la plage de Kaiteriteri pour profiter d’une bonne douche dans les installations nickel repérées hier, puis on dépasse Motueka et on bifurque vers l’ouest, direction Westport et Greymouth. Demain, une longue journée de route nous attend alors on avance déjà un petit bout !

Ce soir, on s’arrête au camping de Hope Saddle Lookout. Heureusement que les habitants du van à côté nous passent de l’eau, car on n’avait pas prévu l’éventualité d’un camping sans point d’eau, ce qui est le cas de celui-ci. Nos gourdes sont vides, et on n’a toujours pas rempli la citerne de notre évier ! 😉

On discute avec un autre couple pendant notre souper, avec une belle vue sur le début de la chaîne montagneuse des Alpes du sud. Les nuages se regroupent sur les sommets ; on verra demain matin de quel côté des Alpes ils sont restés scotchés… Installés dans le van, j’écris dans le journal tandis que Chris se fait une soirée karaoké en solo ! 🙂

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *