• Menu
  • Menu

Îles Fidjis: impressions, dépenses & infos utiles

Imaginez, vous arrivez quelque part, et à peine le pied posé, le temps s’arrête…

Vous commencez enfin à vivre à un rythme longtemps refoulé : vos pas ralentissent, le smartphone ne sonne plus, les gens autour de vous ne courent pas, aucun stress, tout le monde est relaxé, le sourire aux lèvres !

Ajoutez à cela, un accueil chaleureux ponctué de ‘Bula bula’ à tout bout de champs, ainsi que des palmiers partout et vous voilà à un endroit paradisiaque ! Ce n’est pas un rêve, c’est ce qui se passe bel et bien lorsque vous séjournez aux Îles Fidjis. 🙂

Nous n’y avons séjourné qu’une dizaine de jours, mais l’envie de prolonger le séjour était présente ! Il y a des plages magnifiques et des spots de snorkelling pas trop mal préservés… Le hic, c’est qu’il est difficile de sortir des sentiers touristiques : d’une part, il faut prévoir plus de temps, et d’autre part, un certain budget est nécessaire. Le temps de chaque trajet est long et si vous souhaitez vous balader entre les îles, vous devrez mettre le prix… Dans beaucoup d’îles au large de la principale, pas moyen d’échapper à la pension complète dans les hôtels, ce qui augmente considérablement les dépenses.

L’accueil est une institution aux Fidjis (notamment grâce au kava) et le stress est méconnu (notamment grâce au fameux Fiji time). Du moins, de toutes les personnes côtoyées, il n’y en avait pas une qui ait la notion du sacrifice acharné pour le job… Certes, ils travaillent tous les jours, mais le burn-out, ça, ils ne connaissent pas ! De nature curieuse, les Fidjiens n’hésiteront pas à aborder le touriste et poser quelques questions qui pourraient paraître indiscrètes sous nos latitudes. “How old are you ?”, “Do you have children ?”, “Are you married ? – Well, come back for your honeymoon !” 😉

Quelle que soit la langue locale, les Fidjiens parlent tous couramment l’anglais (malgré un accent parfois prononcé), qu’ils apprennent très tôt à l’école. C’est d’ailleurs l’une des langues officielles du pays, et tout Fidjien sait très bien que sans l’anglais, son futur professionnel est fortement compromis… C’est donc vraiment simple pour le touriste lambda de se faire comprendre dans ce pays. Malgré tout, on sent que l’anglais reste une langue purement “business” : elle est utile pour le tourisme, les affaires, l’international, etc, mais ce ne sera jamais leur langue !

Bien sûr, depuis l’Europe, les Fidjis ne sont pas la première destination de vacances à laquelle on pense (heureusement, vu les distances !) Néanmoins, si vous êtes dans le coin et que le temps et les moyens vous le permettent, ce serait dommage de ne pas y passer quelques jours. Pour résumer notre séjour aux Fidjis en quelques mots-clés, ce serait : authenticité – simplicité – chillaxing – chaleur – paradis !

Budget & Dépenses

Nous avons passé 12 jours aux Îles Fidjis et avions un budget quotidien par personne de 68.50 CHF, soit 143.90 FJD (en mars 2019, le dollar fidjien est en moyenne à 2.10 pour 1 CHF).

Avons-nous réussi à le tenir ? Roulement de tambour…

…A un poil près, oui ! 😉

Sur les 12 jours passés dans le pays, nous avons dépensé au total 1’664 CHF à deux, ce qui fait une moyenne quotidienne de 69.30 CHF par personne. Ces dépenses se partagent comme ceci :

Quelques exemples de prix… (indiqués par personne si pas spécifié autrement)

  • Logement sur les îles de l’archipel de Yasawa (pension complète) = 146 FJD (70 CHF) pour un lit en dortoir dans un resort de catégorie ‘budget’ ; ou 55 FJD (26 CHF) pour un lit chez l’habitant.
  • Une chambre double = 113 FJD (54 CHF) dans un resort de catégorie ‘budget’ sur l’île principale (uniquement petit-déj’ !)
  • Un retrait (frais fidjiens) = 10 FJD (4.80 CHF)

Malgré un niveau de vie plutôt pauvre pour une grande partie des habitants, le tourisme aux Iles Fidjis représente un budget conséquent, et nous le savions avant notre départ ! Tenir le budget pour notre séjour dans ce pays n’a cependant pas été trop compliqué ; à noter que nous avons quand même décidé de passer les derniers jours sur l’île principale (Côte de Corail, au sud-ouest), afin de compenser notre séjour dans l’archipel Yasawa, légèrement au-dessus de notre budget.

Conseils & Infos utiles
  • Ne refusez pas une cérémonie du kava, même si le gout de cette boisson n’est pas forcément des plus plaisants. Refusez du kava à un fidjien, c’est comme refuser une fondue à un Suisse, un ceviche à un Péruvien, un barbecue à un Australien… Ça ne se fait pas !!!! 😉
  • Si vous êtes de ceux qui ne peuvent pas quitter leur smartphone, il vous faudra apprendre à vous “ennuyer”. Pas l’ennui tel qu’on le connaît chez nous, mais celui où l’on vit à fond le moment présent… En séjournant aux Fidjis, vous aurez vite fait le tour d’internet et si, malgré les plages paradisiaques et le soleil brûlant, vous voulez vous occuper, prévoyez plusieurs livres et de playlists de chansons (ou un blog de voyage).

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *