• Menu
  • Menu

Des chiffres et des lettres – Océanie

Trois mois à sillonner 3 pays situés à l’autre bout du monde… Paysages paradisiaques ou désertiques, faune unique, mégapoles confortables, sens de l’accueil, no worries attitude, belles rencontres et retrouvailles, et découverte d’un mode de vie alternatif, alias le campervan… Notre tour du monde continue dans ces lointaines contrées dont nous souhaitions partager certains aspects à travers un abécédaire tantôt sérieux, tantôt loufoque !

# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Des chiffres

14’972 kilomètres parcourus derrière un volant

8741 fois où on s’est exclamés « Wouaaah c’est dingue ! »

597 fois où on a dit « Bula » aux Fidjis

176 mouchoirs utilisés, dont 95 % par Chris

43 articles publiés

3 emménagements en campervan

1 paire de lunettes cassées par Chris… 3 semaines après avoir remplacé la paire perdue !

A comme

Aaaaawesome : (prononcer ‘euuuuhhhhsomme’) expression favorite des Néo-Zélandais, pour qualifier tout plaisir de la vie, petit ou grand. Utilisée à outrance par les présentateurs radio.

Aborigène : individu et culture ancestrale d’Australie, considérés comme l’un des peuples humains les plus anciens de la planète.

Ah, ça s’dégage ! : expression utilisée une bonne quinzaine de fois par jour aux Fidjis pour décrire l’état du ciel en fin de saison des pluies. Attention, cette constatation n’est pas forcément porteuse de vérité.

Amitié : sentiment partagé entre plusieurs personnes faisant suite à de belles rencontres inattendues où à d’heureuses retrouvailles, apportant du bonheur et de merveilleux souvenirs.

B comme

Biosécurité : contrôle visant à exterminer tout être vivant potentiellement dangereux pour la faune et la flore locale, tels que des acariens, des possums, ou des pommes. Pratiqué plutôt aléatoirement à l’entrée en Australie et aux Fidjis, mais très strictement en Nouvelle-Zélande.

Blog : moyen moderne de communiquer, avec plus ou moins de retard, son quotidien de voyage à ses fidèles lecteurs, nécessitant néanmoins une connexion internet suffisamment puissante (cf. Geeking time, Wi-fi).

Budget : garde-fou financier devant « impérativement » être respecté sous peine de devoir rentrer en Suisse plus tôt que prévu. Exception presque attendue, la Nouvelle-Zélande.

Bula : bienvenue, bonjour, bonsoir, ou merci en fidjien. Premier mot appris par le touriste dès son arrivée sur le tarmac de l’aéroport. A dire à tout bout de champ, en réponse à tout et n’importe quoi, avec bonne humeur et un grand sourire.

C comme

Café : breuvage sacré consommé sans modération par tout Australien ou Néo-Zélandais qui se respecte. Se décline en plusieurs variantes, dont certaines sont probablement inconnues des Italiens.

Campervan : lieu de vie de tout voyageur (ou presque) dont le chemin traverse au moins une partie de l’Australie ou de la Nouvelle-Zélande. Tout comme le café, le campervan se décline en plusieurs variantes allant du simple break équipé d’un lit et d’un frigobox en véritable maison ambulante ultra design.

Chauffeur du dimanche : individu vautré au volant de son campervan, dépassant rarement les 50 km/h. Particulièrement fréquent sur les routes panoramiques de Nouvelle-Zélande.

Chiant’fly : surnom très perspicace donné par Chris à la mouche australienne (cf. Mouche, Sandfly). Une ode lui a même été dédicacée.

Chillaxer : contraction des verbes « chiller » et « se relaxer ». Activité favorite des Fidjiens, contagieuse pour tout touriste posant le pied sur les plages paradisiaques de ce pays. Attention, peut créer une addiction !

Coralie & Mathieu : couple français, respectivement blogueuse et professeur de fitness, amateurs de pastèque au coucher de soleil, et fins connaisseurs du fonctionnement de leur 4×4 sous-marin. Ils voyagent pendant 1 année en Australie grâce au Permis Vacances/Travail.

Coucher de soleil : phénomène naturel teintant le ciel de couleurs rouges et oranges, et déclenchant des « Oooooh » et des « Aaaaah » de ravissement chez tout observateur averti, malgré son occurrence journalière.

Cradle Mountain : montagne emblématique de Tasmanie. Lieu idéal pour contempler la nature dans toute sa pureté.

D comme

Diable : petite créature à 4 pattes et habitant emblématique de Tasmanie. Possède un instinct suicidaire qui le pousse sous les roues des véhicules tentant le diable (…) du crépuscule à l’aube.

Didgeridoo : instrument aborigène par excellence. Consiste en un tube de bois plus ou moins long, plus ou moins large, plus ou moins décoré, dont il est quasiment impossible de sortir un son plus ou moins correct. Le nôtre se trouve actuellement dans le coffre d’un taxi indonésien.

Défi : action qui consiste à satisfaire les idées farfelues de nos fidèles lecteurs.

Douche : invention merveilleuse permettant à tout voyageur de se sentir renaître. Se décline en version intérieure, extérieure, chaude, froide, avec ou sans mouches, face à l’océan ou au parc municipal (cf. Wikicamps)

Dumping point : lieu peu ragoûtant servant à vider les toilettes des campervans équipés d’une cassette. Se décline en version propre ou malodorante, selon la chance du jour. Particulièrement infréquentable par 40°C, ou lorsque les mouches envahissent l’endroit.

E comme

Émerveillement : état permanent dans lequel le voyageur se sent lorsqu’il est témoin de la beauté du paysage ou de tout acte de bienveillance entre les êtres humains.

Espace vert urbain : parc municipal, place de jeux ou tout autre endroit urbain où il fait bon flâner, dont les infrastructures sont particulièrement bien maîtrisées par les Australiens et les Néo-Zélandais.

Eureka Tower : immeuble résidentiel iconique de la ville de Melbourne, représentant la richesse du temps de la ruée vers l’or australienne. Son 88ème étage consiste en un belvédère vitré donnant une vue vertigineuse sur la ville.

F comme

Facilité : terme qualifiant le voyage en Australie et Nouvelle-Zélande. Probablement dû, en partie, à la manière de vie occidentalisée de ces pays, évitant au visiteur européen un dépaysement culturel total.

Far West : paysage de terre rouge, gorges et monolithes rocheux caractérisant l’ouest de l’Australie aussi bien que l’ouest américain. Procure un dépaysement garanti et la possibilité inouïe de rôtir vivant pour tout voyageur s’y aventurant (cf. Fournaise, Outback)

Fiji time : unité de mesure du temps défiant toute concurrence au concept occidental de la course temporelle effrénée. Demande un certain temps d’adaptation pour l’adopter à l’arrivée, ainsi qu’un certain temps pour s’en défaire après le départ (ou pas).

Flo, Sarah & Alice : amies anglaises également surnommées très judicieusement “The Three English Girls”. Comptent sur leurs forces collectives pour vaincre les requins fidjiens. Voyagent en Océanie pour un temps plus ou moins défini.

Footy : 1. sport australien par excellence. Ses règles de jeu sont un mélange indéfinissable entre celles du rugby et du football tel que nous le connaissons. 2. véritable religion des habitants de Melbourne, occasionnant une ruée vers le stade lors de matches disputés. Pour vivre l’expérience de manière 100% authentique, ne pas négliger la meatpie et la bière.

Fougère : 1. végétal primitif particulièrement surdéveloppé dans les forêts néo-zélandaises. 2. symbole national des Kiwis et de l’équipe culte des All Blacks.

Fournaise : chaleur étouffante occasionnant chez le voyageur une consommation effrénée de crème solaire et une recherche constante de douche, de préférence froide (cf. Ouhlala, Outback, Far West)

G comme

Geeking time : période d’activité intellectuelle intense permettant de rattraper une part du retard constant sur le blog de voyage, nécessitant néanmoins une connexion internet suffisamment puissante (cf. Blog, Wi-fi)

Glowworm : larve d’insecte capable de bioluminescence témoignant son niveau de faim. Peut être confondu avec un ciel étoilé.

Great Ocean Road : route panoramique emblématique de l’état du Victoria australien, consistant en une série de points de vue tous plus époustouflants les uns que les autres sur l’océan et les formations rocheuses. Endroit très prisé des koalas et des touristes asiatiques (cf. Route panoramique)

H comme

HappyVan : campervan loué en Nouvelle-Zélande, particulièrement fonctionnel, surtout si l’on le juge par sa seule taille. Il peut se révéler extrêmement gourmand en essence.

HappyVan Jr : 1. campervan loué en Tasmanie permettant une vie intérieure rudimentaire. Excellent compromis entre taille et fonctionnalité dans une région dont la météo ne reste pas forcément fixe à 30°c sans pluie. 2. Modèle parfait pour un futur campervan européen.

Humidité : phénomène climatique créé par un mélange entre la chaleur ambiante et la forte présence d’eau environnante, empêchant les vêtements de sécher et occasionnant une sensation d’étouffement ainsi qu’une transpiration permanente.

I comme

I-site : office du tourisme néo-zélandais incroyablement utile et organisé. Promeut la quasi inutilité d’internet pour un voyage dans le pays (cf. Facilité).

Isolation : sentiment ressenti dans certains lieux de Nouvelle-Zélande et de l’Outback australien coupés du monde, surtout lorsqu’il est vécu en campervan.

J comme

Joey : nom officiel du bébé kangourou, provoquant chez Chris un rappel constant d’un épisode particulier de sa série favorite.

K comme

Kalbarri : 1. parc national situé à mi-chemin entre Perth et Exmouth. Ses parties côtières et intérieures consistent en une succession de points de vue engendrant chez le visiteur un sentiment d’humilité gigantesque face à la beauté de la nature (cf. Emerveillement, Karijini). 2. Lieu de rencontre fusionnelle avec la mouche australienne (cf. Mouche).

Karijini : parc national de l’Australie occidentale, composés de diverses gorges rouges et de piscines naturelles. Ses contrastes de couleur déclenchent avec certitude une contemplation bouche-bée chez le visiteur (cf. Emerveillement, Kalbarri).

Kava : boisson traditionnelle fidjienne obtenue à partir de la racine d’une plante locale. Se déguste à petite ou grande dose lors des cérémonies de bienvenue (touristes) ou à toute heure de la journée (locaux). Consommé en grande quantité, le kava peut déclencher un sentiment de lourdeur et d’engourdissement amenant, selon l’adage, la personne à ronfler comme un cochon.

Kiwi : Qualificatif identitaire des habitants de Nouvelle-Zélande. A ne pas confondre avec le fruit vert à pépin (kiwifruit) ou l’oiseau emblématique du pays (kiwibird).

Kym & Gary : couple australien de Melbourne, rencontré en 2016 lors de notre Inca Trail péruvien (cf. Michael, Julie & Family). Grands amateurs de footy (Gary) et de nourriture gourmet (Kym), respirant la joie de vivre, l’accueil et la jovialité.

L comme

Louis & Marie : couple belge de Chimay rencontré sur la route du parc national de Karijini, en Australie de l’ouest. Pleins d’entrain et de projets futurs, amateurs de beautés naturelles et d’une vie simple. Voyagent en Australie pendant 8 mois grâce au Permis Vacances/Travail, puis en Asie du sud-est pendant 2 mois.

Lucky Bay : immense baie agrémentée d’une eau turquoise et de sable proclamé « le plus blanc » d’Australie. Lieu de rencontre propice avec les kangourous locaux.

M comme

Maori : 1. culture de Nouvelle-Zélande, originaire du Pacifique, extrêmement respectueuse de la Terre. 2. habitant de Nouvelle-Zélande pouvant susciter chez le touriste un sentiment injustifié de peur au vu de sa taille et de sa carrure de guerrier.

Masterchef : émission fantasque réalisée par tout voyageur en campervan, forcé de faire preuve de créativité et de variété dans sa cuisine quotidienne.

Melbourne : deuxième ville d’Australie en nombre d’habitants. Véritable haut-lieu multiculturel du pays, récemment élue mégapole possédant la meilleure qualité de vie au monde. Fut capitale du pays en attendant la fin de la construction de Canberra, au grand dam des habitants de Sydney.

Michael, Julie & family : famille australienne de Melbourne, rencontrée en 2016 lors de notre Inca Trail péruvien (cf. Kym & Gary). Dotés de formidables talents de guides urbains et d’un sens de l’accueil extrêmement chaleureux, permettant de se sentir en famille et à la maison pendant quelques jours.

Mister Pinnacle : rocher exhibant une ressemblance troublante avec un visage humain, il erre dans un désert au sable jaune. Source d’un fou rire incontrôlable.

Monkey Mia : réserve naturelle de la Péninsule de Shark Bay, en Australie occidentale, visitée quotidiennement par les dauphins locaux. Largement considérée comme lieu possible d’expérience de bénévolat.

Monnaie : devise propre à chaque pays qui exige du voyageur une adaptation et une recherche constante de la banque qui lui permettra d’en retirer le maximum à moindre frais.

Mouche : 1. insecte australien doté d’une prodigieuse capacité à rendre n’importe quel visiteur complètement taré. Particulièrement enclin à atterrir sur toute source d’infime humidité telle qu’une lèvre, une narine ou le coin d’un œil (cf. Chiant’fly) 2. Sujet de discussion intarissable entre voyageurs.

N comme

Ningaloo reef : récif corallien d’Australie occidentale, considéré comme l’un des derniers récifs au monde à être extrêmement bien préservé. Habitat d’une biodiversité marine hallucinante occasionnant chez tout plongeur ou snorkelleur un véritable ébahissement face à tant de beauté et d’harmonie (cf. Emerveillement, Ouhlala).

Noix de coco : fruit tropical par excellence, permettant à tout Fidjien d’exhiber ses talents de grimpeur. Le ramassage du fruit peut s’avérer dangereux, proportionnellement à son taux de maturité, à la hauteur de l’arbre et à la force du vent.

No worries : équivalent australien du Hakuna Matata. Philosophie empreinte de bon sens, de positivisme et de joie de vivre.

O comme

Ouhlala : 1. onomatopée exprimée par le voyageur en situation délicate (c.f. Galère) ou d’ébahissement (c.f. Emerveillement). 2. mot utilisé à outrance lors de variations extrêmes de température.

Outback : région désertique d’Australie centrale et occidentale, peuplée de kangourous, d’émeus, termites, serpents et autres spécimens de cette faune locale unique. Sa traversée en campervan est une véritable expérience (cf. Far West, Fournaise).

P comme

PapyVan : campervan loué en Australie de l’ouest, bien trop confortable pour tout couple de jeunes backpackers en pleine forme. Source d’angoisses, surtout pour Camille, lors de manœuvres dans des endroits plus ou moins exigus.

Paradisiaque : qualificatif parfaitement approprié pour décrire les îles et plages fidjiennes. Requiert la présence de cocotiers et d’une eau turquoise pour compléter le décor.

Parc National : réserve naturelle protégée, abritant une faune ou une flore (ou les deux) unique, et source d’émerveillement pour tout visiteur. Leur occurrence est extrêmement élevée lors de la traversée de la Nouvelle-Zélande, de la Tasmanie et de l’Australie occidentale.

Pieds congelés : phénomène survenant lorsque la température ressentie chute. Fréquent sur l’île du sud en Nouvelle-Zélande, même à l’intérieur d’un campervan, malgré l’épaisseur des chaussettes.

Propreté : terme qualifiant un grand nombre de lieux publics, y compris toilettes et douches, en Australie et Nouvelle-Zélande. Particulièrement appréciable par le voyageur à petit budget lors d’un roadtrip dans ces deux pays.

Q comme

Quobba Blowholes : littéralement des trous souffleurs. Ce sont des espèces de geysers par lesquels les vagues s’engouffrent et qui propulsent l’eau à plusieurs mètres de haut. C’est d’une puissance inouïe et son grondement est assourdissant. Un peu comme le jet d’eau de Genève en milieu naturel.

R comme

Roadtrain : 1. camion multi-wagon sillonnant les routes australiennes, pouvant atteindre 60 mètres de long, et occasionnant de grosses sueurs froides chez tout autre utilisateur de la route. 2. cause principale et impitoyable de la mort des kangourous.

Roadtrip : style de voyage nécessitant la location d’un véhicule. Vécu de manière particulièrement intense en campervan. Encore plus apprécié s’il est réalisé en donnant libre cours à ses talents de chanteur au volant.

Route panoramique : itinéraire de voyage pour lequel il est nécessaire de doubler, voire tripler le temps estimé pour le parcourir, en raison des arrêts incessants permettant d’admirer d’incroyables paysages. Extrêmement fréquent en Nouvelle-Zélande.

S comme

Sandfly : véritable fléau des climats humides de Nouvelle-Zélande. Petit moustique déguisé en mouche féroce et vorace, ayant élu Chris pour cible universelle. Sa piqûre occasionne une envie de gratter qui dépasse l’entendement.

Saut en parachute : expérience extrême permettant de tester ses limites, d’observer le paysage vu du ciel. Propice à la publication d’un article mystère sur le blog.

Sécheresse : phénomène climatique créé par une absence d’eau. Génère une peau en écailles de serpent, des lèvres craquelées et le besoin d’accumuler d’importantes réserves d’eau potable pour tout voyageur.

Sérénité : sentiment ressenti lors de la traversée ou l’observation de paysages naturels grandioses (cf. Emerveillement).

Stéphane & Marion : couple franco-suisse expatrié à Sydney depuis bientôt 4 ans. Amateurs de toasts à l’avocat et fins observateurs des différences de mentalité entre l’Europe et l’Australie.

Sydney : 1. ville emblématique d’Australie, siège de l’Opéra et du Harbour Bridge, icônes urbaines nationales. En constante rivalité avec Melbourne pour déterminer laquelle des 2 villes et la plus belle ou la plus cool. 2. îlot de cherté dans un pays déjà passablement cher.

T comme

Tapis’ wildlife : terme utilisé par Michael (cf. Michael, Julie & Family), désignant tout spécimen animal australien victime d’un roadtrain ou de tout autre véhicule imprudent.

Tongariro : 1. parc national du centre de l’île nord néo-zélandaise traversé par un fameux trek long de quelque 19.4 kilomètres. 2. lieu de pèlerinage pour tout fan du Seigneur de Anneaux.

U comme

Unique : Qualificatif décrivant la plupart des lieux visités, déclenchant généralement pléthore de qualificatifs (c.f. Ouhlala, Emerveillement).

V comme

Valentin & Mélissandre : couple français rencontré sur une aire de repos à proximité de Yanchep. Particulièrement fort pour réapparaître à divers endroits visités, pourtant séparés par plusieurs centaines de kilomètres. Voyagent en Australie pendant 1 année grâce au Permis Vacances/Travail.

Vegemite : pâte à tartiner à base de levure véritablement adulée par tout Australien qui se respecte. Se déguste en couche fine et parsemée sur un toast beurré au préalable. Attention, quiconque pense que cela ressemble à du Nutella risque de se rappeler de son goût pour le restant de ses jours.

Voie Lactée : myriade d’étoiles teintant le ciel nocturne d’une traînée blanchâtre, visible dans des régions vierges de toute pollution lumineuse, et engendrant chez l’observateur un regard ébahi tout autant qu’un potentiel torticolis. Attention, sa beauté peut être addictive.

W comme

WC gratuits : toilettes publiques d’Australie et de Nouvelle-Zélande, d’une propreté et d’une modernité suscitant souvent l’étonnement. Les rouleaux de PQ y sont généralement cadenassés, de manière à empêcher le voyageur à petit budget de refaire son stock avant l’arrivée en Asie.

Wi-fi : force divine recherchée par tout backpacker, lui permettant d’être asocial, le temps d’avertir sa famille qu’il a survécu à la dernière péripétie et de communiquer ses exploits au monde via instagram/facebook ou un blog (c.f. Blog).

Wikicamps : application ultime de tout voyageur en campervan à petit budget.

X comme

Xénisme : mot emprunté occasionnellement à une langue étrangère. Par exemple, ‘snorkeling’ est un xénisme, ‘fingers in the nose’ ou ‘peace and love’ le sont également. C’est le mot intellectuel de l’abécédaire, au moins vous aurez appris quelque chose et vous dormirez moins bête cette nuit… En fait c’était surtout parce qu’il fallait trouver un mot pour cette lettre 🙂

Y comme

Yasawa group : archipel occidental fidjien facilement accessible au départ de Nadi. Permet au visiteur de se reposer les doigts de pieds en éventail, tout en sirotant un jus de noix de coco sur de fabuleuses plages (cf. Paradisiaque).

Z comme

Zut : l’alphabet n’a toujours que 26 lettres.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *