• Menu
  • Menu

Chili: impressions, dépenses & infos utiles

Le Chili, un pays géographiquement improbable en forme de colonne vertébrale. Contrairement aux autres pays latino énormément influencés par la colonisation espagnole, on y ressent beaucoup plus les autres influences européennes, notamment allemandes, croates et italiennes ! Les rues sont mieux entretenues, Santiago est une ville très moderne, tout est très bien organisé, et les règlements sont omniprésents.

Un curieux mélange qui vaut aux Chiliens le surnom d’ “Allemands d’Amérique du Sud”…

… Et cela se ressent au niveau financier !! Pour nous, le Chili aura été le pays qui nous aura le plus coûté en Amérique du Sud. Le coût de la vie y est plus élevé que dans ses pays voisins et peut frôler le niveau de vie de certains pays aisés en Europe. Un exemple : San Pedro de Atacama, village dont la rue principale est remplie d’agences de voyage, de restaurants et autres magasins de souvenirs : quasiment aucun désordre, des petites échoppes bien rangées où tout y est plus cher qu’ailleurs, et la police y tourne sans cesse à l’affût de tout trouble pouvant perturber l’affluence touristique.

Le côté financier mis à part, nous avons adoré visiter les paysages spectaculaires qu’offre ce pays. Entre le désert aride du nord andin, la mégapole de Santiago, le street art de Valparaiso, les montagnes et lacs émeraudes incontournables de Patagonie, le Chili est un pays qui a de quoi étonner ! En plus de cela, les Chiliens sont très accueillants et nous avons à nouveau pu apprécier la chaleur et le sens de l’accueil latino. Par contre, avis aux non-hispanophones, prière de se concentrer face à un Chilien en pleine discussion : et vas-y que je parle super vite, et que je mâche toutes mes fins de mots. La galère ! 😉

Séjourner chez des locaux et partager quelques jours avec la famille de Patty aura également été une très belle expérience. Nous avons de la chance d’avoir pu échanger Patty, qui nous a passablement expliqué la situation économique au Chili ! Malgré l’apparence de modernité coûteuse du pays, le coût de la vie pousse les jeunes à s’endetter et le salaire moyen permet à peine de boucler les fins de mois… La corruption, le fléau des pays d’Amérique du Sud, frappe fort, et la répartition des richesses est largement inégale ! L’histoire guerrière et politique de ce pays est extrêmement intéressante. D’ailleurs, si vous êtes de passage à Valparaiso, n’oubliez pas d’aller admirer la fresque qui reprend l’histoire du pays… Fascinant !

Le Chili nous a beaucoup plu, mais on reste légèrement frustrés d’avoir dû quelque peu se priver à cause de l’aspect financier. On reviendra, en prévoyant un plus large budget pour ne pas faire l’impasse sur certaines activités et découvertes culinaires ! 🙂

Budget & Dépenses

Nous avons passé 21 jours au Chili, et avions un budget quotidien par personne de 41.50 CHF, soit 14’070 CLP (entre nov 2018 et fév 2019, le Peso chilien est en moyenne à 670 pour 1 CHF).

Avons-nous réussi à le tenir ? Roulement de tambour…

…Non, absolument pas. 🙂

Sur les 21 jours passés dans le pays, nous avons dépensé au total 2380 CHF à deux, ce qui fait une moyenne quotidienne de 56.70 CHF par personne. Ces dépenses se partagent comme ceci :

Quelques exemples de prix… (indiqués par personne si pas spécifié autrement)

  • Jus de fruit (probablement) le plus cher du voyage = 3’900 CLP (5.80 CHF)
  • Trajet en bus de ville à Punta Arenas = 320 CLP (0.50 CHF)
  • Bus Santiago – Valparaiso (1h30) = 6’700 CLP (10 CHF)
  • Location de voiture en Patagonie = 432’150 CLP pour 7 jours (61’735 CLP / 92 CHF par jour)
  • Une nuit en auberge = 10’000 CLP en moyenne (15 CHF)
  • Entrée P.N. Valle de la Luna = 2’500 CLP (3.70 CHF)
  • Excursion d’observation des étoiles (2h) = 25’000 CLP (37 CHF)
  • Entrée au P.N. Torres del Paine = 21’000 CLP pour 3 jours consécutifs (31.30 CHF)
  • Un retrait de cash (frais chiliens) = 4’900 CLP (7.30 CHF)

Dire que le Chili nous a semblé plus cher que prévu est un euphémisme. Et pourtant, entre les nuits passées chez Patricia et celles dans la voiture à Torres del Paine, nous n’avons pas payé la moitié de nos nuits chiliennes ! “Nous avons explosé le budget” serait une expression plus appropriée.

Entre les journées passées à partager le quotidien des locaux chez Patricia, le roadtrip d’une semaine dans une voiture en Patagonie et les excursions touristiques dans le désert d’Atacama, nous avons vécu nos 3 passages au Chili de manière assez différente ! Voici le résultat de nos dépenses chiliennes par région :

Région d’Atacama et Antofagasta : 862 CHF à deux en 8 jours (53.90 CHF par jour par personne)
Patagonie : 1143 CHF à deux en 9 jours (63.50 CHF par jour par personne)
Région de Santiago et Valparaiso : 374 CHF à deux en 5 jours (37.40 CHF par jour par personne)

Le niveau de vie chilien, du moins pour un touriste, correspond à ce que l’on dépenserait dans un pays européen, voire un peu plus… et on ne s’y attendait pas du tout ! En bons Suisses, on s’imagine toujours que quand on part en voyage, ce sera forcément moins cher que chez nous… 😉

Conseils & Infos utiles
  • Le voyage en campervan commence tout doucement à se répandre au Chili… Nous en avons aperçu dans la région d’Atacama, et avons failli en louer un en Patagonie ! Pour 2 voyageurs, cela peut valoir la peine, d’autant plus que le camping sauvage est autorisé à peu près partout (quelques restrictions s’appliquent dans les parcs nationaux). Les vans ne sont pas contre pas du tout équipés en termes de literie ou de matériel de cuisine ; prévoir les sacs de couchage, le réchaud, les provisions d’eau et le matériel de cuisine de camping !
  • Patagonie : attention au vent. Ceci n’est pas un conseil en l’air (ah-ah), mais bien réel… Le vent est si fort qu’il entrave parfois la marche à pied de manière considérable !!
  • Quelques quartiers sont à éviter dans la ville de Valparaiso, notamment pour les touristes. Le risque de vol y est apparemment très élevé… Les gérants des auberges sauront très bien vous renseigner !
  • Les retraits bancaires sont faciles à effectuer, malgré des frais relativement élevés côté chilien. Nous n’avons trouvé qu’une seule banque qui n’applique pas de frais, Santander, mais elle ne semble pas très répandue dans le nord !
  • N’utilisez pas Uber à Santiago !!! Cela va peut-être évoluer, mais pour le moment la haine contre cette compagnie est si forte qu’il y a eu des tirs contre des véhicules Uber…

 

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *